International Hair Loss Forum - AAG femme 26 ans , évolution sous minoxidil et androcur

AAG femme 26 ans , évolution sous minoxidil et androcur

Messages: 16
Inscription: 02 Avr 2017, 21:24

Re: AAG femme 26 ans , évolution sous minoxidil et androcur

Message non lupar Kimmi » 30 Juil 2018, 21:49

Vikini a écrit:
Chouette a écrit:Bonjour, merci de nous faire part de tes péripéties.
Je me joins à vous, je suis une jeune femme et j'ai aussi une alopécie. Je lis vos témoignages sur les traitements et ça ne me donne pas envie d'en commencer un.
Je suis en train de m'informer sur les greffes. Je trouve peu d'information sur les greffes des femmes ayant une AAG.
Avez vous fait des démarches pour une greffe ?


Non pas de démarche pour une greffe car dans mon cas c’est toute la tête qui est touché alors ce n’est pas possible dans mon cas.



Ton alopécie touche toute ta tete ? Et ce depuis toujours ? Ou alors cela à évolué progressivement ?

Messages: 12
Inscription: 04 Juil 2018, 14:18

Re: AAG femme 26 ans , évolution sous minoxidil et androcur

Message non lupar Chouette » 31 Juil 2018, 10:42

Oui j'ai contacté des cliniques et certaines cliniques (les plus connues ayant de bons résultats) ont refusé de me greffer.
Les chirurgiens les moins connus acceptent de me greffer. Mais ces derniers n'ont pas de photos avant/après de femmes ayant le même genre d'alopécie que moi.

Non mon alopécie ne touche pas toute ma tête, mes cheveux au niveau de la couronne ont la même densité depuis que je suis petite. Par contre, le haut de ma tête est clairsemée. Ça évolue progressivement depuis mon adolescence, mes cheveux s'affinent au fil du temps et on voit mon crâne. Les gens me font parfois la remarque lorsqu'on a une conversation sur les cheveux. J'en suis complexée, surtout sous le soleil, on voit bien. J'ai toujours préféré faire des sorties le soir quand il ne fait plus jour.
Hattingen me parle, je vais les contacter :chinese:

Je ne souhaite pas prendre de traitements hormonales car j'ai eu des antécédents qui ont eu le cancer du sein. Pour minoxidil, je ne me sens pas encore prête, d'autant plus que j'ai un peu les cheveux gras et parfois des pellicules.

Messages: 16
Inscription: 02 Avr 2017, 21:24

Re: AAG femme 26 ans , évolution sous minoxidil et androcur

Message non lupar Kimmi » 31 Juil 2018, 12:04

Chouette a écrit:Oui j'ai contacté des cliniques et certaines cliniques (les plus connues ayant de bons résultats) ont refusé de me greffer.
Les chirurgiens les moins connus acceptent de me greffer. Mais ces derniers n'ont pas de photos avant/après de femmes ayant le même genre d'alopécie que moi.

Non mon alopécie ne touche pas toute ma tête, mes cheveux au niveau de la couronne ont la même densité depuis que je suis petite. Par contre, le haut de ma tête est clairsemée. Ça évolue progressivement depuis mon adolescence, mes cheveux s'affinent au fil du temps et on voit mon crâne. Les gens me font parfois la remarque lorsqu'on a une conversation sur les cheveux. J'en suis complexée, surtout sous le soleil, on voit bien. J'ai toujours préféré faire des sorties le soir quand il ne fait plus jour.
Hattingen me parle, je vais les contacter :chinese:

Je ne souhaite pas prendre de traitements hormonales car j'ai eu des antécédents qui ont eu le cancer du sein. Pour minoxidil, je ne me sens pas encore prête, d'autant plus que j'ai un peu les cheveux gras et parfois des pellicules.



Îls ont refusé de te greffer par rapport à ton âge ? VU que tu es jeune on ne sait ps comment cela peut évolue roi pour autre chose ?
Je te comprend y'a des luminosites horribles ou on voit mmi aussi tout mon crâne , j'utilise de la poudre densifiante sans ca je sais même pas comment je ferais !
Moi j'étais tellement désespéré avec landrocur qui me fait pas d'effet que j'ai repris le minoxidil Avec le conseil du médecin. Cest pas facile car Ca me rend les cheveux poisseux et sec à la fois, je perd autant de cheveux mais bon je patiente encore un peu en espérant que la chute va diminuer .

Avatar de l’utilisateur
Messages: 84
Inscription: 05 Aoû 2017, 15:02
Localisation: Quebec

Re: AAG femme 26 ans , évolution sous minoxidil et androcur

Message non lupar Vikini » 01 Aoû 2018, 17:02

Kimmi a écrit:
Vikini a écrit:
Chouette a écrit:Bonjour, merci de nous faire part de tes péripéties.
Je me joins à vous, je suis une jeune femme et j'ai aussi une alopécie. Je lis vos témoignages sur les traitements et ça ne me donne pas envie d'en commencer un.
Je suis en train de m'informer sur les greffes. Je trouve peu d'information sur les greffes des femmes ayant une AAG.
Avez vous fait des démarches pour une greffe ?


Non pas de démarche pour une greffe car dans mon cas c’est toute la tête qui est touché alors ce n’est pas possible dans mon cas.



Ton alopécie touche toute ta tete ? Et ce depuis toujours ? Ou alors cela à évolué progressivement ?


Ça commencer il y as deux ans lors d’un changement de pilule et puis arrêt. Ça commencer en gros effluvium télogène et ça diminuer progressivement mais j’en perd encore plus que la normale et surtout que je n’ai pas vraiment de repousse alors la densité diminue de plus en plus. Je dirais que j’en ai perdu plus sur les golfes et le vertex mais pour le dessu de la tête c’est ok

Avatar de l’utilisateur
Messages: 84
Inscription: 05 Aoû 2017, 15:02
Localisation: Quebec

Re: AAG femme 26 ans , évolution sous minoxidil et androcur

Message non lupar Vikini » 01 Aoû 2018, 17:04

Mais oui j’en perd partout, je suis autant clersemé sur la nuque que les cotés et le dessu. Aucuns dermato n’as pu diagnostiqué un AAG, ils me disent tous que c’est un effluvium télogène.

Messages: 12
Inscription: 04 Juil 2018, 14:18

Re: AAG femme 26 ans , évolution sous minoxidil et androcur

Message non lupar Chouette » 02 Aoû 2018, 10:11

Kimmi a écrit:Îls ont refusé de te greffer par rapport à ton âge ? VU que tu es jeune on ne sait ps comment cela peut évolue roi pour autre chose ?

J'ai bientôt 29ans, je ne pense pas que ce soit par rapport à mon âge. Ils m'ont dit en gros qu'une greffe ne serait pas bénéfique :shock: et qu'il faut que je prenne des traitements. Je pense que certaines cliniques ne veulent tout simplement pas prendre de risque sur les femmes ayant une AAG.
Les chirurgiens connus veulent garder un bon taux de réussite pour une bonne publicité.
Cosmedica a été plus honnête envers moi, la clinique m'a dit qu'il y a taux de réussite de 95% chez les greffes sur les hommes et un taux de réussite de seulement 60% chez les femmes :|
Quitte à ce qu'il y ait un taux d'échec de 40% chez les femmes, je tenterai quand même la greffe auprès d'un chirurgien en qui j'ai un minimum confiance, en espérant avoir une zone donneuse qui ne soit pas touchée.
Et si la greffe est un échec, eh bien je passerai aux perruques qu'on peut coller sur le cuir chevelu.
Je commence à en avoir marre de camoufler mon alopécie avant chaque sortie. J'ai envie d'être tranquille. La perte de cheveux, ça use mentalement.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 84
Inscription: 05 Aoû 2017, 15:02
Localisation: Quebec

Re: AAG femme 26 ans , évolution sous minoxidil et androcur

Message non lupar Vikini » 02 Aoû 2018, 11:56

Oui moi aussi j’ai pensé au perruques que tu colle sur le cuir chevelu. C’est super réaliste, tu ne vois pas la demarquation. Après c’est fini les casse tête, tu peux te baigner avec et prendre ta douche sans crainte. C’est assez dispendieux mais quand il faut, il faut.

Messages: 12
Inscription: 04 Juil 2018, 14:18

Re: AAG femme 26 ans , évolution sous minoxidil et androcur

Message non lupar Chouette » 06 Aoû 2018, 09:49

La perruque est une solution assez radicale mais il faut savoir prendre des décisions difficiles parfois.
La perruque est très intéressant si on tolère bien la colle sur le cuir chevelu.

Pour les traitements, je pense qu'il faut voir le ratio temps passé + stress + argent dépensé contre résultats.

Beaucoup de professionnels de la santé sont choqués lorsque je leur parle de greffe ou de perruque. Selon certains, il faudrait que je garde espoir même si on voit mon crâne et que j'essaie tous les traitements, cures de vitamines, compléments alimentaires possibles. J'ai rencontré pas mal de professionnels de la santé qui ne connaissent pas grand-chose à l'alopecie héréditaire.

J'ai rdv avec le docteur Devroye fin août pour voir si ma zone donneuse est bonne. Si c'est le cas, j'espère me faire greffer par lui et j'ouvrirai une page pour raconter l'évolution de ma greffe.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3542
Inscription: 03 Oct 2014, 15:38

Re: AAG femme 26 ans , évolution sous minoxidil et androcur

Message non lupar hairfun » 06 Aoû 2018, 13:02

très bonne initiative que de prendre RDV avec un vrai professionnel de la greffe.

tu en sera beaucoup plus sur ta situation capillaire avec lui, ce qui fera pencher la balance ou pas! mais tu sera quoi faire! :thumbsup:
47 ans - Prise FINASTERIDE : depuis 1999

Messages: 16
Inscription: 02 Avr 2017, 21:24

Re: AAG femme 26 ans , évolution sous minoxidil et androcur

Message non lupar Kimmi » 06 Aoû 2018, 22:51

J'entame le Début du troisième mois Avec le minoxil et j'avoue que je commence à m'inquiéter car je n'ai aucunes amélioration . Je perds autant qu'avant d'avoir commencé.
Avez vous lu des témoignages ou l'on voit à partir de combien de temps On a de l'amélioration ?

Messages: 132
Inscription: 16 Jan 2016, 13:14
Localisation: Québec

Re: AAG femme 26 ans , évolution sous minoxidil et androcur

Message non lupar willy31 » 07 Aoû 2018, 02:09

Il faut attendre un bon 6 mois pour espérer voir quelque chose.

Pour ma part, j'ai dû arrêter au bout de 4 mois et demi à cause des effets secondaires. Et ça a pris 4 mois et demi exactement avant que les effets secondaires disparaissent!

Avatar de l’utilisateur
Messages: 84
Inscription: 05 Aoû 2017, 15:02
Localisation: Quebec

Re: AAG femme 26 ans , évolution sous minoxidil et androcur

Message non lupar Vikini » 07 Aoû 2018, 03:46

Chouette a écrit:La perruque est une solution assez radicale mais il faut savoir prendre des décisions difficiles parfois.
La perruque est très intéressant si on tolère bien la colle sur le cuir chevelu.

Pour les traitements, je pense qu'il faut voir le ratio temps passé + stress + argent dépensé contre résultats.

Beaucoup de professionnels de la santé sont choqués lorsque je leur parle de greffe ou de perruque. Selon certains, il faudrait que je garde espoir même si on voit mon crâne et que j'essaie tous les traitements, cures de vitamines, compléments alimentaires possibles. J'ai rencontré pas mal de professionnels de la santé qui ne connaissent pas grand-chose à l'alopecie héréditaire.

J'ai rdv avec le docteur Devroye fin août pour voir si ma zone donneuse est bonne. Si c'est le cas, :redhair: j'espère me faire greffer par lui et j'ouvrirai une page pour raconter l'évolution de ma greffe.


Je suis totalement d’accord avec toi, il faut analyser le ratio temps passé + stress + argent dépensé contre les résultats. Chaque fois que nous tentons quelque choses de nouveau dans l’espoir d’une repousse on se cause énormément de stress. On concentre tout notre énergie la dessu, on est toujours en train de s’observer voir si il y a amélioration et on gaspille beaucoup de temps. Au final on oublie presque de vivre pour avoir des résultats qui ne seront jamais satisfesant de toute façon. Donc y’as la greffe quand c’est possible ou y’a la perruque. ça fais pratiquement 1 ans que je ne fais aucun traitement et que je ne prend aucun compléments et j’ai beaucoup moin de stress ainsi, c’était juste invivable de tout tenter. Pour le moment je laisse mes cheveux tranquile et j’essaie de profiter de la vie. Je me suis acheter une perruque avec la colle et quand je sentirai le moment venue je la metterai, au moin avec la perruque je serai certaine d’avoir des cheveux. J’ai perdu confiance en tout les traitements disponibles avec leurs résultats tellement contradictoires, c’est démoralisant.

Messages: 16
Inscription: 02 Avr 2017, 21:24

Re: AAG femme 26 ans , évolution sous minoxidil et androcur

Message non lupar Kimmi » 07 Aoû 2018, 11:51

willy31 a écrit:Il faut attendre un bon 6 mois pour espérer voir quelque chose.

Pour ma part, j'ai dû arrêter au bout de 4 mois et demi à cause des effets secondaires. Et ça a pris 4 mois et demi exactement avant que les effets secondaires disparaissent!



Je te remercie d'avoir donner ton expérience .
Tu avais quels effets secondaires ?

Messages: 16
Inscription: 02 Avr 2017, 21:24

Re: AAG femme 26 ans , évolution sous minoxidil et androcur

Message non lupar Kimmi » 07 Aoû 2018, 11:55

Vikini a écrit:
Chouette a écrit:La perruque est une solution assez radicale mais il faut savoir prendre des décisions difficiles parfois.
La perruque est très intéressant si on tolère bien la colle sur le cuir chevelu.

Pour les traitements, je pense qu'il faut voir le ratio temps passé + stress + argent dépensé contre résultats.

Beaucoup de professionnels de la santé sont choqués lorsque je leur parle de greffe ou de perruque. Selon certains, il faudrait que je garde espoir même si on voit mon crâne et que j'essaie tous les traitements, cures de vitamines, compléments alimentaires possibles. J'ai rencontré pas mal de professionnels de la santé qui ne connaissent pas grand-chose à l'alopecie héréditaire.

J'ai rdv avec le docteur Devroye fin août pour voir si ma zone donneuse est bonne. Si c'est le cas, :redhair: j'espère me faire greffer par lui et j'ouvrirai une page pour raconter l'évolution de ma greffe.


Je suis totalement d’accord avec toi, il faut analyser le ratio temps passé + stress + argent dépensé contre les résultats. Chaque fois que nous tentons quelque choses de nouveau dans l’espoir d’une repousse on se cause énormément de stress. On concentre tout notre énergie la dessu, on est toujours en train de s’observer voir si il y a amélioration et on gaspille beaucoup de temps. Au final on oublie presque de vivre pour avoir des résultats qui ne seront jamais satisfesant de toute façon. Donc y’as la greffe quand c’est possible ou y’a la perruque. ça fais pratiquement 1 ans que je ne fais aucun traitement et que je ne prend aucun compléments et j’ai beaucoup moin de stress ainsi, c’était juste invivable de tout tenter. Pour le moment je laisse mes cheveux tranquile et j’essaie de profiter de la vie. Je me suis acheter une perruque avec la colle et quand je sentirai le moment venue je la metterai, au moin avec la perruque je serai certaine d’avoir des cheveux. J’ai perdu confiance en tout les traitements disponibles avec leurs résultats tellement contradictoires, c’est démoralisant.


Tout à fait raison la je suis à fond en train d'espérer et de croire à d'éventuels résultats .
Cest fatiguant et démoralisant .

Avatar de l’utilisateur
Messages: 84
Inscription: 05 Aoû 2017, 15:02
Localisation: Quebec

Re: AAG femme 26 ans , évolution sous minoxidil et androcur

Message non lupar Vikini » 07 Aoû 2018, 13:11

Oui exact! Et moi ce qui me démoralisais le plus c’est de dépensé toute cet argent pour qu’au final je n’améliore pas du tout ma cause. On dirais que ça créer encore une plus grosse détresse en nous, c’est pour ça que j’ai décidé de ne plus rien faire. Pour moi la perruque sera ma solution, c’est certain que c’est un pas à franchir mais je crois qu’une fois franchis ce sera libérateur.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Alopécie féminine, Pelade & maladies du cheveu

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Acapulco, Bing [Bot], CGPII, Chris touffe, fantomx9, Google [Bot], invictae, Johann, jonathanhart