International Hair Loss Forum - Finastéride : ES tardifs

Finastéride : ES tardifs

Messages: 476
Inscription: 08 Mar 2018, 15:01

Re: Finastéride : ES tardifs

Message non lupar jean-luc88 » 19 Déc 2018, 12:48

Fab69000 : c'est vrai que c'est quelque chose que j'ai du mal à imaginer. Je suis pour être honnête quelqu'un qui doit être hypersexuel. J'en ai tout le temps envie. Attention que ces mesdames qui me liraient ne 's'imagine rien, je ne saute pas sur tout ce qui bouge, il y a ce qui s'appelle les règles morales et la société. :P Mais voilà, j'ai du mal à comprendre comment de jeunes hommes peuvent être en panne (sans nier le phénomène, attention, je veux justement le comprendre).

Est-ce que vous pensez (je m'adresse à tous) que c'est une panne qui est avant tout psychologique (à cause de la dépression par exemple), ou bien qu'elle est physiologique (quelque chose vous en empêche vraiment) ?

Yellow : dans un sens, les médecins devraient d'abord faire des testes/prise de sang sur leurs patients. Cela leur permettrait de savoir si potentiellement le patient répondra bien ou moins bien au médicament.
Dernière édition par jean-luc88 le 10 Jan 2019, 00:06, édité 2 fois.

En ligne
Messages: 79
Inscription: 18 Déc 2018, 11:29

Re: Finastéride : ES tardifs

Message non lupar YellowBrickRoad » 19 Déc 2018, 13:02

C'est très simple, si tu n'as plus d'érections naturelles et que tu ne peux plus obtenir d’érection mécanique au point de ne plus pouvoir te masturber la panne est physiologique.

Si tu ne parviens pas à avoir d'érections pendant un rapport sexuel, ou à la maintenir alors que ce que j'ai dis juste au dessus ça va et que tu ressens un désir sexuel, c'est psychologique.

La nature étant bien faite, l'un peut induire l'autre.

Sachant que lorsque c'est psychologique les medecins prescrivent du cialis et si c'est physiologique ils demandent des analyses plus poussées.

Messages: 476
Inscription: 08 Mar 2018, 15:01

Re: Finastéride : ES tardifs

Message non lupar jean-luc88 » 19 Déc 2018, 13:03

YellowBrickRoad a écrit:C'est très simple, si tu n'as plus d'érections naturelles et que tu ne peux plus obtenir d’érection mécanique au point de ne plus pouvoir te masturber la panne est physiologique.

Si tu ne parviens pas à avoir d'érections pendant un rapport sexuel, ou à la maintenir alors que ce que j'ai dis juste au dessus ça va et que tu ressens un désir sexuel, c'est psychologique.

La nature étant bien faite, l'un peut induire l'autre.

Sachant que lorsque c'est psychologique les medecins prescrivent du cialis et si c'est physiologique ils demandent des analyses plus poussées.


C'est ce qu'on devrait faire pour le fina je pense. Et c'est quoi en passant le Cialis ?

En ligne
Messages: 79
Inscription: 18 Déc 2018, 11:29

Re: Finastéride : ES tardifs

Message non lupar YellowBrickRoad » 19 Déc 2018, 13:23

Cialis comme le viagra.

Le truc qui n'est pas évident avec la fina c'est que même après arrêt total du traitement, alors que toutes tes analyses donnent des valeurs dans les normes, il peut subsister un "post finasteride syndrome" qui agit directement et selon un méchanisme plutôt incompréhensible à un niveau neurologique. D'ailleurs il me semble qu'il est conseillé de l’arrêter progressivement, ton corps s'est habitué à fonctionner différemment au cours du traitement, l'arrêter d'un coup c'est lui mettre une tarte dans la gueule aussi grande que celle qui l'a pris quand tu commençais le traitement. Sauf que tout le monde ne peut pas prendre deux claques, certains ne peuvent pas en prendre du tout, d'autre peuvent en prendre qu'une et d'autre peuvent en prendre un bon paquet.

Et c'est pour ça que le médicament est controversé et qu'il reste approuvé par la FDA. Parce que ses effets indésirables les plus craints sont ceux d'ordres sexuels, et que dans ce genre d'effet secondaire la cause psychologique peut toujours être remis en cause. Sauf que réfléchir comme ça c'est être de mauvaise foi. Comme quand les apprentis sorciers qui ne comprennent strictement rien au mode d'action du médicament montent sur leur grand chevaux pour venir t'expliquer que dans les tests cliniques qui ont eu lieu le groupe sous fina présente des effets secondaires dans 3,8% des cas contre seulement 2,5% pour le groupe placébo. Ça ne veut pas dire que 3,8%-2,5% = 1,3% des gens ont de vrais effets secondaires. Ca veut dire qu'une proportion non nulle de gens l'ont vraiment dans le cul. Et qu'une proportion non nulle de gens pensent l'avoir dans le cul alors que ce n'est pas le cas.

Messages: 476
Inscription: 08 Mar 2018, 15:01

Re: Finastéride : ES tardifs

Message non lupar jean-luc88 » 19 Déc 2018, 13:42

YellowBrickRoad a écrit:Cialis comme le viagra.

Le truc qui n'est pas évident avec la fina c'est que même après arrêt total du traitement, alors que toutes tes analyses donnent des valeurs dans les normes, il peut subsister un "post finasteride syndrome" qui agit directement et selon un méchanisme plutôt incompréhensible à un niveau neurologique. D'ailleurs il me semble qu'il est conseillé de l’arrêter progressivement, ton corps s'est habitué à fonctionner différemment au cours du traitement, l'arrêter d'un coup c'est lui mettre une tarte dans la gueule aussi grande que celle qui l'a pris quand tu commençais le traitement. Sauf que tout le monde ne peut pas prendre deux claques, certains ne peuvent pas en prendre du tout, d'autre peuvent en prendre qu'une et d'autre peuvent en prendre un bon paquet.

Et c'est pour ça que le médicament est controversé et qu'il reste approuvé par la FDA. Parce que ses effets indésirables les plus craints sont ceux d'ordres sexuels, et que dans ce genre d'effet secondaire la cause psychologique peut toujours être remis en cause. Sauf que réfléchir comme ça c'est être de mauvaise foi. Comme quand les apprentis sorciers qui ne comprennent strictement rien au mode d'action du médicament montent sur leur grand chevaux pour venir t'expliquer que dans les tests cliniques qui ont eu lieu le groupe sous fina présente des effets secondaires dans 3,8% des cas contre seulement 2,5% pour le groupe placébo. Ça ne veut pas dire que 3,8%-2,5% = 1,3% des gens ont de vrais effets secondaires. Ca veut dire qu'une proportion non nulle de gens l'ont vraiment dans le cul. Et qu'une proportion non nulle de gens pensent l'avoir dans le cul alors que ce n'est pas le cas.


Sans compter qu'un jour un médecin calé dans l'expertise des cheveux m'a un jour expliqué que l'effet placebo avec Fina peut être dans les deux sens : tu crois tellement que le produit marche sur tes cheveux, que pour finir ça marche (car le psychologique joue aussi un rôle dans la perte : le stresse semble avoir une influence, si tu stresses à cause ça, tes follicules vont être attaqué). Et ça peu de gens ont la bonne foi de le dire. :lol:

Perso j'ai survécu à un long traitement sous roaccutane, donc le Fina me fait moins peur. Mais par contre, ça m'a permis de comprendre qu'il y a souvent un déni par rapport aux effets secondaires. Moi dans mon cas, personne n'a de calvitie dans ma famille, et sous roaccutane j'ai perdu énormément de cheveux, et tous les médecins m'ont sorti la même chose : "c'est que vous étiez prédisposer à les perdre comme votre papa (note : qui je rappelle n'est pas chauve mdr)"...

En ligne
Messages: 79
Inscription: 18 Déc 2018, 11:29

Re: Finastéride : ES tardifs

Message non lupar YellowBrickRoad » 19 Déc 2018, 13:53

Ah tiens c'est marrant parce qu'à l'adolescence quand j'ai demandé du Roaccutane pour l'acne à ma dermato, elle m'a dit directement que dans les effets secondaires il y avait dépression et perte de cheveux et du coup je me suis pas lancé dedans. Ça dépend vraiment des médecins et de leur conviction c'est dingue.

Ouai le stress joue énormément c'est sur. Un autre problème c'est la manière d'aborder la solution des ES quelque soit leur nature. Quand c'est psychologique on peut savoir que c'est psychologique mais ne pas s'en sortir pour autant. C'est pas parce que c'est psychologique que c'est moins grave. Tu peux être pris dans une spirale sans fin ou tu es persuadé que c'est psychologique et ça l'est mais ça le reste. Il suffit de regarder les pannes sexuelles psychologiques. Un nombre non négligeable d'hommes subissent une panne due au stress pendant un rapport sexuel et perdent leur gaule. Et ensuite ils y repensent la fois d'après et rebelotte. Ils savent très bien qu'ils psychotent dans le vide en se focalisant sur cette peur au lieu de se concentrer sur le rapport. Certains ne sortent pas de ce mood la sans aide médicale alors que la cause est purement psychologique

Messages: 476
Inscription: 08 Mar 2018, 15:01

Re: Finastéride : ES tardifs

Message non lupar jean-luc88 » 19 Déc 2018, 20:09

Tu as vraiment eu de la chance, moi rien du tout, on m'a gavé avec ce truc, et résultat j'ai perdu durant une période beaucoup de cheveux. Je dirais même que j'ai sauté une ou deux étapes rapidement, ce qui fait que je suis NW 2 voir 3, depuis bien 7-8 ans, sans une grosse progression énorme, comme si le médicament m'avait fait vieillir au niveau capillaire, et qu'après l'arrêt mon vieillissement avait prit son court.
Du coup je ne sais pas où tu en es capillairement^^ mais ça serait sûrement pire avec roaccutane.

Pour le reste, sur le rapport psychologique et les médicaments (car ça ne concerne pas que fina), c'est intéressant. Après un médecin m'avait aussi expliqué ça honnêtement : même si les ES sont dans la tête, ils sont là, ils existent réellement.

Messages: 89
Inscription: 23 Mai 2018, 12:04

Re: Finastéride : ES tardifs

Message non lupar Korbu » 20 Déc 2018, 09:28

Ce que je n'arrive pas à comprendre, c'est pourquoi les effets secondaires peuvent se déclarer n'importe quand, et longtemps après le début du traitement. Si ton corps ne supporte pas une baisse trop importante de DHT, il est censé le faire savoir bien plus tôt non ?

En ligne
Messages: 79
Inscription: 18 Déc 2018, 11:29

Re: Finastéride : ES tardifs

Message non lupar YellowBrickRoad » 20 Déc 2018, 10:44

Concrètement oui, mais quand tu vieillis ton corps s'adapte, il ne produit pas la même quantité d'hormone donc la fina peut avoir un impact sensiblement différent. Mais bon ça doit pas être flagrant à ce point c'est sur. Ce que je constate c'est que la 1ère fois que tu as ressenti ces ES, tu t'étais remis au minoxidil. Et que lorsque tu l'as arrêté tu t'es senti mieux. Donc peut être que les ES viennent du minoxidil ou d'une mauvaise synergie avec la fina. Le Minox peut induire une baisse de libido (pas au point de t'empecher de bander mais c'est listé dans les ES) et elle peut être aggravée par la prise de fina. Essaye de prendre fina sans minox si tu veux vraiment pas arrêter le traitement. Et sinon demande toi quelles habitudes et consommation ont changé ton mode de vie entre le moment ou ça se passait bien et celui ou tu ressentais les ES.

En ligne
Messages: 79
Inscription: 18 Déc 2018, 11:29

Re: Finastéride : ES tardifs

Message non lupar YellowBrickRoad » 20 Déc 2018, 11:14

https://www.researchgate.net/publicatio ... g_Symptoms


Regarde surtout le 2eme tableau en page 4. Beaucoup de gens qui ressentent les ES les ressentent progressivement

Messages: 476
Inscription: 08 Mar 2018, 15:01

Re: Finastéride : ES tardifs

Message non lupar jean-luc88 » 20 Déc 2018, 12:04

Moi perso j'ai pris le minoxidil 5% pendant un an. Je passe sur le fait que cela abimait mes cheveux, que j'en perdais plus que d'habitude. Je retiens surtout que j'avais les joues gonflés et la peau irritée (mais je faisais pas le lien avec le minox). J'étais aussi tout le temps fatigué et j'avais des battements de coeurs irréguliers. Puis à un moment j'ai fais le lien avec tout ça, j'ai stoppé (et j'ai de meilleurs cheveux que quand j'en prenais de toute façon), j'ai stoppé, et tout est revenu à la normale.

Là aussi où ça peut être intéressant, c'est qu'il m'a fallu quand même bien 6-8 mois pour avoir tous ces effets. Probablement le temps que le corps l'assimile. Par contre pas de baisse de libido.

Messages: 89
Inscription: 23 Mai 2018, 12:04

Re: Finastéride : ES tardifs

Message non lupar Korbu » 20 Déc 2018, 12:08

Merci pour le lien. Pour moi le tableau en page 4 montre juste les différentes durées de traitement au finastéride du groupe testé, et le temps passé depuis l'arrêt. Ce serait intéressant d'avoir une étude (avec un groupe de contrôle, ce qui manque vraiment dans celle que tu m'as envoyé) qui montre le temps moyen d'apparition de ES. Peut être as tu ça sous la main ?

Sinon, je vais effectivement arrêter minoxidil un temps, je l'essaye sous toutes ses formes par intermittence depuis un mois, rien n'y fait je ne tolère plus le produit, ça me donne des maux de tête qui m'empêchent de dormir. Et si il y a bien un truc atroce pour la libido c'est le manque de sommeil !

Concernant mon rythme de vie, j'ai noté des premiers problèmes fin Septembre, au moment où je me suis installé en "cohabitation forcée" avec ma copine le temps de trouver un appart. C'était juste pour dépanner, mais je suis resté 3 mois, et je viens seulement de m'installer. Ca se passait plutôt bien entre elle et moi, mais je pense que ça a du avoir un gros impact psychologique. C'est aussi pour ça que je ne voulais pas arrêter trop vite.

Messages: 89
Inscription: 23 Mai 2018, 12:04

Re: Finastéride : ES tardifs

Message non lupar Korbu » 20 Déc 2018, 12:17

Et vous pensez quoi de l'histoire de ES qui disparaissent avec le temps même en continuant le traitement ? J'ai vu passer pas mal d'études où on voyait qu'après une longue période le taux d'ES secondaires notifié chez les patients traités avec fina rejoignait celui du groupe traité avec un placebo.

Messages: 476
Inscription: 08 Mar 2018, 15:01

Re: Finastéride : ES tardifs

Message non lupar jean-luc88 » 20 Déc 2018, 12:49

Korbu a écrit:Et vous pensez quoi de l'histoire de ES qui disparaissent avec le temps même en continuant le traitement ? J'ai vu passer pas mal d'études où on voyait qu'après une longue période le taux d'ES secondaires notifié chez les patients traités avec fina rejoignait celui du groupe traité avec un placebo.


Oui, c'est tout à fait probable. Car il est possible que ceux qui prennent le placebo aient vraiment des ES car leur corps a changé (jamais négligé la force du mental). Tu dois nous voir comme des machines composés d'éléments organiques, mais une machine quand même, avec un super-ordinateur qui s'appelle le cerveau. ;)

Si tu veux stopper Fina, je ne suis pas médecin (je préfère le prévenir car jamais j'oserais dire que je sais mieux qu'eux), mais je te conseillerais d'y aller progressivement, de baisser les doses. Soit en coupant en dose plus petite que d'habitude, soit si tu n'as pas la possibilité, de réduire la dose dans le temps (genre en prenant un jour sur deux le médicament pendant plusieurs semaines, puis en espaçant chaque fois de plus en plus).

En ligne
Messages: 79
Inscription: 18 Déc 2018, 11:29

Re: Finastéride : ES tardifs

Message non lupar YellowBrickRoad » 20 Déc 2018, 13:14

@Korbu J'ai cherché sans trouver ce genre d'études malheureusement. Et je pense qu'il n'y en a pas tout simplement parce que si on avait réussi à dégager des tendances sur la durée des ES, leur date d'apparition après la première prise, le médicament aurait été désapprouvé FDA. Les personnes qui subissent les ES sont très minoritaires, dégager des tendances et des généralités sur les effets néfastes du finasteride je n'y crois pas trop, tout le monde réagit différemment au médoc, pour certains les ES sont temporaires, pour d'autres permanents; leur durée et leur date d'apparition semble vraiment aléatoire. Je me suis baladé sur propeciahelp (et j'ai lu des témoignages absolument atroces, des mecs sont littéralement devenu impuissant après 2 pilules) la plupart des gens qui subissent les ES sur le long terme après l’arrêt du traitement l'ont arrêté brutalement. Donc arrêter le traitement progressivement comme le dis Jean-Luc diminue peut être les risques d'avoir des ES persistants ? Je pense que ça fait sens

Oui c'est très bizarre que certaines personnes ressentent les ES un petit moment et puis que tout redevienne normal. Peut être leur système a la capacité de s'habituer à fonctionner correctement avec un taux de DHT réduit ?

Vraiment c'est incompréhensible, ce medoc c'est un peu comme lâcher une bombe dans ton organisme. Certaines personnes ont des ES sous une marque et quand il change de marque ils ne ressentent plus d'ES et inversement, t'as essayé de changer de marque?

PrécédenteSuivante

Retourner vers Finastéride & molécules par voie orale

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Baidu [Spider], Bing [Bot], Epha, epilef, Google [Bot], Nico06110, NonoSifredi, YellowBrickRoad