International Hair Loss Forum - minoxidil influence diametre cheveux

minoxidil influence diametre cheveux

Avatar de l’utilisateur
Messages: 307
Inscription: 13 Sep 2013, 11:29

minoxidil influence diametre cheveux

Message non lupar calvin&cie » 23 Avr 2019, 12:51

Bonjour à tous,

Presque tout est dans le titre,
J'aimerai avoir les retours de la communauté sur l'effet du minox 5% sur le diametre/calibre des cheveux.
N'esperant pas de repousse et ayant peu de primitifs à maintenir, je voudrais savoir si cela a un interet pour moi de me mettre au minox dans l'espoir de voir mes cheveux greffés qui se sont enormement affiné reprendre en diametre.
Vos experiences et temoignages me seraient précieux.
Merci

Consultant/Représentant
Avatar de l’utilisateur
Messages: 120
Inscription: 18 Mar 2019, 10:00

Re: minoxidil influence diametre cheveux

Message non lupar Legendhair » 30 Avr 2019, 14:43

Salut,

Les études cliniques ont montré que, chez la majorité des personnes traitées, le minoxdil augmente le diamètre des cheveux en cours d'affinement.
Cela a été constaté pour la calivite comme pour les alopécies aerata. Le processus n'a pas été analysé concernant l'alopécie de sénescence (mais cela ne te concerne pas).

Il est donc envisageable que tes implants qui s'affinent puissent retrouver leur diamètre d'origine tant que le traitement est appliqué.

Reste à déterminer la ou les causes de cet affinement 5 ans après ta FUT pour vérifier si d'autres solutions sont possibles.
Legendhair - Consultant francophone de la clinique du Dr Kaan Pekiner
Présentation de la clinique : pekiner-hair-clinic-presentation-t10653.html#p157687
Galerie : pekiner-hair-clinic-f79.html
Pour me contacter : info.drpekiner@gmail.com

Avatar de l’utilisateur
Messages: 307
Inscription: 13 Sep 2013, 11:29

Re: minoxidil influence diametre cheveux

Message non lupar calvin&cie » 04 Mai 2019, 17:05

Merci legend de ta reponse
J'avoue que je n'ai aucune idee de ce phenomene... Je pensais voir les greffés hors d'effet de la miniaturisation, mais for ce est de constater qu'une fois les primitifs de la zone partie, et cette miniaturisation des greffés, l'effey cosmetique de la greffe n'est plus vraiment là...
As tu des hypotheses, idees sur les raison de ce processus?
Bien a toi

Messages: 616
Inscription: 08 Mar 2018, 15:01

Re: minoxidil influence diametre cheveux

Message non lupar jean-luc88 » 05 Mai 2019, 16:33

calvin&cie a écrit:Merci legend de ta reponse
J'avoue que je n'ai aucune idee de ce phenomene... Je pensais voir les greffés hors d'effet de la miniaturisation, mais for ce est de constater qu'une fois les primitifs de la zone partie, et cette miniaturisation des greffés, l'effey cosmetique de la greffe n'est plus vraiment là...
As tu des hypotheses, idees sur les raison de ce processus?
Bien a toi


C'est tout simplement que contrairement à ce que beaucoup affirment, les cheveux de la ZD (ceux à l'arrière de notre tête) sont aussi affecté par la DHT, de façon moindre, mais tout de même affecté.* C'est pour ça que tu ne dois pas non plus considérer ta greffe comme un échec, en ce sens que la greffe n'est pas une mesure définitive (même s'il existe des chirurgiens faisant une opération la plus esthétique sur le long terme).

Maintenant, est-ce qu'on a des études concernant la zone où se trouvent les cheveux ? Si ça se trouve c'est du fait que les cheveux sont en zone frontale qui les rends plus susceptible de se miniaturiser.

*un chirurgien m'a même expliqué que lui ne faisait pas de distinction avec DUPA non-DUPA, parce qu'il pense que tout le monde est affecté sur l'ensemble du cuir chevelu, mais chez certains ça sera juste plus rapide que d'autres.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 307
Inscription: 13 Sep 2013, 11:29

Re: minoxidil influence diametre cheveux

Message non lupar calvin&cie » 12 Mai 2019, 20:10

edifiant ton commentaire jean luc , je me sens un peu bête de decouvrir cela apres des années sur le forum...
qu'apelles tu DUPA non-DUPA

a te lire

Messages: 616
Inscription: 08 Mar 2018, 15:01

Re: minoxidil influence diametre cheveux

Message non lupar jean-luc88 » 15 Mai 2019, 23:20

calvin&cie a écrit:edifiant ton commentaire jean luc , je me sens un peu bête de decouvrir cela apres des années sur le forum...
qu'apelles tu DUPA non-DUPA

a te lire


Mais non ne te sens pas bête, ce sont des choses que l'on découvre qu'assez récemment de toute façon !

Ce qu'on appelle DUPA (alopécie diffuse) en principe, c'est quand l'ensemble du crâne est touché (donc l'arrière compris, zone donneuse traditionnelle). Mais elle est touchée très vite, ce qui veut dire que l'arrière se miniaturise aussi vite que le reste (ou pratiquement aussi vite).
Dans un cas "normal" d'alopécie, ce n'est pas le cas... Du moins, c'est ce qu'on dit, car en réalité, à long terme, même les cheveux de l'arrière se miniaturise, mais pas complètement (c'est pour ça que les vieux de 70 ans par exemple, ont toujours une couronne comme tu le sai sans doute). Dans ton cas, c'est peut-être ce qui s'est produit : tes cheveux provenant de la zone donneuse, se sont miniaturisé, tout simplement.
Mais je ne suis qu'un amateur qui a l'occasion de parler du sujet que sont les cheveux avec des professionnels. Parcours le forum (je ne sais hélas plus où), et tu verras (hélas) que de plus en plus de spécialiste en parlent de ce fait (que les cheveux de la zone donneuse se miniaturise à long terme).

Maintenant, qu'envisages-tu de faire ? Est-ce si flagrant ?

Consultant/Représentant
Avatar de l’utilisateur
Messages: 120
Inscription: 18 Mar 2019, 10:00

Re: minoxidil influence diametre cheveux

Message non lupar Legendhair » 17 Mai 2019, 14:44

Bonjour,
calvin&cie a écrit:As tu des hypotheses, idees sur les raison de ce processus?

Deux hypothèses principales peuvent être envisagées :
- Les cheveux prélevés ont été touchés par le processus de miniaturisation (soit dès avant (DUPA) soit après (cf hypothèse ci dessous)
- Le processus d’extraction et d’implantation a affaibli les greffons : il arrive que les cheveux greffés s’affinent sans que le corps médical ne l’explique

Une dernière hypothèse serait qu’il s’agisse d’une impression de ta part en lien avec la perte des derniers primitifs, mais je suppose que tu as fait suffisamment attention;)

jean-luc88 a écrit:C'est tout simplement que contrairement à ce que beaucoup affirment, les cheveux de la ZD (ceux à l'arrière de notre tête) sont aussi affecté par la DHT, de façon moindre, mais tout de même affecté.

J'ai plutôt tendance à dire que tous les cheveux peuvent être génétiquement potentiellement sensibles, à des degrés divers, à la DHT. Mais hors cas de DUPA, il est démontré que les cheveux de la couronne y sont très nettement moins affectés (pour quelles raisons, ça c’est autre chose ^^).

jean-luc88 a écrit:Maintenant, est-ce qu'on a des études concernant la zone où se trouvent les cheveux ? Si ça se trouve c'est du fait que les cheveux sont en zone frontale qui les rends plus susceptible de se miniaturiser.

Yes mais elles sont rares. Selon certaines analyses, il s’exercerait des contraintes mécaniques sur le cuir chevelu au sommet du crâne, et donc les follicules pileux qui s’y trouvent, qui favoriserait la miniaturisation.
Ces mécanismes n’affecteraient par contre pas, ou très peu, les côtés et l’arrière.
Si cette hypothèse s’avérait vraie (elle n’a pas été vérifiée à ma connaissance), les follicules prélevés débuteraient, une fois leur transplantation sur le haut du crâne, un processus de miniaturisation. Mais la croissance des cheveux serait garantie pendant de nombreuses années même sans pharmacothérapie préventive.
Cf par exemple : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4639964/

jean-luc88 a écrit:Du moins, c'est ce qu'on dit, car en réalité, à long terme, même les cheveux de l'arrière se miniaturise, mais pas complètement (c'est pour ça que les vieux de 70 ans par exemple, ont toujours une couronne comme tu le sai sans doute).

Les mécanismes liés à l’alopécie androgénétique et ceux de l’alopécie de sénescence ne sont pas les mêmes ;) Le processus de vieillissement affecte l’ensemble du corps, les cheveux aussi, indépendamment de la calvitie. La détérioration des cellules des follicules pileux explique que les cheveux s’affinent et raccourcissent quand on franchit un certain âge. Mais comme d’habitude, c’est variable d’un individu à l’autre.

J’ajouterais que si le rôle de la DHT semble prédominant dans la pathogenèse de la calvitie, plus de 200 gènes recensés servent à l’exprimer sans que nous sachions exactement comment ni dans quelle mesure... L’AAG est encore loin de nous avoir livré tous ses mystères !
Legendhair - Consultant francophone de la clinique du Dr Kaan Pekiner
Présentation de la clinique : pekiner-hair-clinic-presentation-t10653.html#p157687
Galerie : pekiner-hair-clinic-f79.html
Pour me contacter : info.drpekiner@gmail.com

Avatar de l’utilisateur
Messages: 307
Inscription: 13 Sep 2013, 11:29

Re: minoxidil influence diametre cheveux

Message non lupar calvin&cie » 27 Juin 2019, 11:05

Avec beaucoup de retard , et je m'en excuse , je decouvre vos réponse super interessantes , notamment l'etude en anglais qui fait un lien entre la zone du scalp , son exposition a des contraintes mécaniques et la miniaturisation des cheveux ...
Je cache pas que la lecture de cette étude à fait un petit electrochoc dans ma tête .
Je developpe , cela fait longtemps que j'ai constaté que les zones de mon scalp , soumises à la chute de cheveux , sont des zones sur lesquels la laxité du cuir chevelu est quasiment inexistante , la peau semble etre très affiné , raide , presque accroché à l'os du crane ...
Tandis que les zones de bonne laxité ne subissent pas ou peu la chute de cheveux
mes greffes ayant été réimplanté dans ces zones de faibles laxité du scalp , je me demande si elles ne vont pas subir le meme sort que les primitifs

et c'est la ou je commence à psychoter ...

est ce que tous les calvitieux ressente ce phenomene de peau fine avec tres peu de laxité ?????? phenomene accentué par les sports type muscu ?

est ce que le minoxidil , qui est un vasodilatateur , aurait une influence positif dans ce cas en ameliorant circulation et donc epaisseur du scalp a ces endroits ? ou au contraire

bref je sais pas si vous suivez mon raisonnement

Avatar de l’utilisateur
Messages: 307
Inscription: 13 Sep 2013, 11:29

Re: minoxidil influence diametre cheveux

Message non lupar calvin&cie » 02 Juil 2019, 07:10

Aucun avis a ce sujet?
J'ai fais trop long :pt1cable:

Avatar de l’utilisateur
Messages: 307
Inscription: 13 Sep 2013, 11:29

Re: minoxidil influence diametre cheveux

Message non lupar calvin&cie » 02 Juil 2019, 07:10

Aucun avis a ce sujet?
J'ai fais trop long :pt1cable:

Consultant/Représentant
Avatar de l’utilisateur
Messages: 120
Inscription: 18 Mar 2019, 10:00

Re: minoxidil influence diametre cheveux

Message non lupar Legendhair » 11 Juil 2019, 14:04

Salut calvin&cie,

Pas simple de te répondre...
Je pourrais aussi te dire que c'est sur les endroits du corps où la peau est la plus épaisse qu'il n'y a pas de poils : la paume des mains et la voute plantaire.
Donc la finesse de la peau n'est peut-être pas à mettre en cause (l'étude insiste plus sur les contraintes mécaniques exercées sur la peau).
En plus, en cas de DUPA, la miniaturisation concerne l'ensemble du crâne de façon homogène, peu importe l'épaisseur et la laxité de la peau.
L'étude est davantage un constat qu'une démonstration de causse-effet.

Je ne suis pas sûr que l'action du minoxidil sur les cheveux soit liée à son action vasodilatatrice ou pas seulement.
Suivant les études, d'autres éléments qui le composent en font un facteur de croissance, mais on reste largement sur le terrain des hypothèses.
Je ne suis pas sûr non plus que le minoxidil puisse influencer l'épaisseur de la peau et si oui, dans quelle proportion ?

Désolé je réponds à tes interrogations par d'autres ^^
Legendhair - Consultant francophone de la clinique du Dr Kaan Pekiner
Présentation de la clinique : pekiner-hair-clinic-presentation-t10653.html#p157687
Galerie : pekiner-hair-clinic-f79.html
Pour me contacter : info.drpekiner@gmail.com

Avatar de l’utilisateur
Messages: 307
Inscription: 13 Sep 2013, 11:29

Re: minoxidil influence diametre cheveux

Message non lupar calvin&cie » 11 Juil 2019, 17:59

Hey legend,
Merci en tout cas de repondre a mes raisonnements alambiqués....
C'est vrai que je suis a j+20 d'une petite greffe sur le vertex de 1000uf, et je me demande si ca vait le coup de prendre du minox ou pas pour ameliorer la sensation visuelle sur mon premier tiers greffé il y a 5ans (et sui commence a manquer de densité.)
Bref je suis perdu car pas fan des chimiques...
Mais vu que la fina c'est hors de question....
En fait c'est pas tant l epaisseur de la peau (que je suis incapable d evaluer) mais plutot sa mobilité/laxité qui m'interpellent...
Et j ai demandé a un ou deux potes chauves en plein, et ils ont le meme constat peau tres mobiles sur les zones de pertes..
Bref si d autres on des temoignages je suis preneur

Messages: 497
Inscription: 27 Juin 2016, 19:29

Re: minoxidil influence diametre cheveux

Message non lupar jrd14 » 12 Juil 2019, 16:34

calvin&cie a écrit:Hey legend,
Merci en tout cas de repondre a mes raisonnements alambiqués....
C'est vrai que je suis a j+20 d'une petite greffe sur le vertex de 1000uf, et je me demande si ca vait le coup de prendre du minox ou pas pour ameliorer la sensation visuelle sur mon premier tiers greffé il y a 5ans (et sui commence a manquer de densité.)
Bref je suis perdu car pas fan des chimiques...
Mais vu que la fina c'est hors de question....
En fait c'est pas tant l epaisseur de la peau (que je suis incapable d evaluer) mais plutot sa mobilité/laxité qui m'interpellent...
Et j ai demandé a un ou deux potes chauves en plein, et ils ont le meme constat peau tres mobiles sur les zones de pertes..
Bref si d autres on des temoignages je suis preneur
Legendhair a écrit:Salut calvin&cie,

Pas simple de te répondre...
Je pourrais aussi te dire que c'est sur les endroits du corps où la peau est la plus épaisse qu'il n'y a pas de poils : la paume des mains et la voute plantaire.
Donc la finesse de la peau n'est peut-être pas à mettre en cause (l'étude insiste plus sur les contraintes mécaniques exercées sur la peau).
En plus, en cas de DUPA, la miniaturisation concerne l'ensemble du crâne de façon homogène, peu importe l'épaisseur et la laxité de la peau.
L'étude est davantage un constat qu'une démonstration de causse-effet.

Je ne suis pas sûr que l'action du minoxidil sur les cheveux soit liée à son action vasodilatatrice ou pas seulement.
Suivant les études, d'autres éléments qui le composent en font un facteur de croissance, mais on reste largement sur le terrain des hypothèses.
Je ne suis pas sûr non plus que le minoxidil puisse influencer l'épaisseur de la peau et si oui, dans quelle proportion ?

Désolé je réponds à tes interrogations par d'autres ^^


Je pense qu'il y a effectivement un lien de cause à effet entre AAG, laxité du cuir chevelu et miniaturisation.
La DHT en se couplant au récepteur androgénique va pénétrer le noyau de la cellule de la papille dermique , transformer la configuration de l'ADN avec comme conséquence la sécrétion de 3 molécules qui vont provoquer la libération de facteurs inflammatoires ( d'où la sensation de démangeaisons qu'on associe souvent au processus d'AAG) qui vont faire passer le cycle des cheveux de la phase anagène à la phase catagène et en fin à la phase télogène et in fine provoquer la miniaturisation d'une partie de la chevelure. On peut penser (hypothèse de ma part) que ces facteurs inflammatoires chroniques puissent entraîner de la fibrose aux endroits du cuir chevelu touchés par ce processus, et qui dit fibrose dit mauvaise irrigation du cuir chevelu et donc mauvaise laxité. CQFD :D


"Je ne suis pas sûr que l'action du minoxidil sur les cheveux soit liée à son action vasodilatatrice ou pas seulement.
Suivant les études, d'autres éléments qui le composent en font un facteur de croissance, mais on reste largement sur le terrain des hypothèses."

Legendhair,
Peux-tu en dire plus à ce sujet ? Sachant que le minoxidil en application topique ce compose d'eau purifié , du ppg , d'alcool à 96% ( en plus de la substance de la molécule minoxidil), j'ai du mal à imaginer ce que peut apporter ces "autres éléments" en plus de l'action vasodilatatrice de la substance active ? A moins que tu veuilles dire que l’intérêt de la substance active n'est pas seulement son action vasodilatatrice ?

J'aurais une seconde question au sujet du minoxidil: Sur un autre post tu écris "Il y a un lien entre la quantité de dose appliquée et l'efficacité, donc deux applications par jour auront plus d'effet qu'une seule" , mais peux-t-on penser qu'une application par jour est largement suffisante sachant que la demi-vie du minox est de 4h ( donc entre 20 et 30h pour une élimination complète du corps ) ? A moins que cette demi-vie est à nuancer du fait de l'application topique et que cela n'a pas d'incidence sur ce lien que tu avances entre quantité de la dose appliqué et efficacité.

Consultant/Représentant
Avatar de l’utilisateur
Messages: 120
Inscription: 18 Mar 2019, 10:00

Re: minoxidil influence diametre cheveux

Message non lupar Legendhair » 13 Juil 2019, 07:26

La seconde option mon capitaine : l'intérêt du principe actif (la molécule de minoxidil) ne se trouve pas que dans sa seule activité vasodilatatrice. La solution se trouverait plus dans le processus qui conduit à la dilatation des vaisseaux sanguin que dans celle-ci seulement. Les études supposent que le minoxidil stimulerait de deux façons sur la croissance des cheveux : en activant les canaux potassiques du follicule pileux et en favorisant la synthèse des prostaglandines.

J'ai l'impression que tu confonds de deux demi-vies :
- la demi-vie plasmatique : temps nécessaire pour que la concentration du médicament dans le plasma diminue de moitié. Le temps de demi-vie permet de déterminer l’intervalle d’administration, de manière à obtenir rapidement des concentrations efficaces et relativement stables c’est-à-dire d’atteindre l’état d’équilibre.
- la demi-vie pharmacologique : intervalle de temps nécessaire pour que l’effet pharmacologique (donc thérapeutique) diminue de moitié.
Les deux demie-vies sont des paramètres différents : il y a un lien mais elles ne sont pas concordantes.

L'effet thérapeutique d'un médicament devient négligeable après X demi-vies plasmatiques, quand il reste seulement une très faible partie de la dose originelle dans le corps. Mais attention la baisse de concentration plasmatique n'est généralement pas linéaire. Une demi-vie de 6 heures par exemple, ne veut pas dire qu'au bout de 12 heures, la concentration aura encore baissé de 50 %. Le phénomène peut être plus rapide ou plus long ^^

La demi-vie plasmatique du minoxidil est de 4 heures quand il est administré par voie orale et de 22 heures par voie topique.
Avec ça, on peut estimer qu'une application une fois par jour maintiendrait environ la moitié du produit dans l'organisme. Déduction toute simple : une application deux fois par jour permet de maintenir une concentration quasi maximale.
Legendhair - Consultant francophone de la clinique du Dr Kaan Pekiner
Présentation de la clinique : pekiner-hair-clinic-presentation-t10653.html#p157687
Galerie : pekiner-hair-clinic-f79.html
Pour me contacter : info.drpekiner@gmail.com

Messages: 616
Inscription: 08 Mar 2018, 15:01

Re: minoxidil influence diametre cheveux

Message non lupar jean-luc88 » 13 Juil 2019, 21:25

jrd14 a écrit:
calvin&cie a écrit:Hey legend,
Merci en tout cas de repondre a mes raisonnements alambiqués....
C'est vrai que je suis a j+20 d'une petite greffe sur le vertex de 1000uf, et je me demande si ca vait le coup de prendre du minox ou pas pour ameliorer la sensation visuelle sur mon premier tiers greffé il y a 5ans (et sui commence a manquer de densité.)
Bref je suis perdu car pas fan des chimiques...
Mais vu que la fina c'est hors de question....
En fait c'est pas tant l epaisseur de la peau (que je suis incapable d evaluer) mais plutot sa mobilité/laxité qui m'interpellent...
Et j ai demandé a un ou deux potes chauves en plein, et ils ont le meme constat peau tres mobiles sur les zones de pertes..
Bref si d autres on des temoignages je suis preneur
Legendhair a écrit:Salut calvin&cie,

Pas simple de te répondre...
Je pourrais aussi te dire que c'est sur les endroits du corps où la peau est la plus épaisse qu'il n'y a pas de poils : la paume des mains et la voute plantaire.
Donc la finesse de la peau n'est peut-être pas à mettre en cause (l'étude insiste plus sur les contraintes mécaniques exercées sur la peau).
En plus, en cas de DUPA, la miniaturisation concerne l'ensemble du crâne de façon homogène, peu importe l'épaisseur et la laxité de la peau.
L'étude est davantage un constat qu'une démonstration de causse-effet.

Je ne suis pas sûr que l'action du minoxidil sur les cheveux soit liée à son action vasodilatatrice ou pas seulement.
Suivant les études, d'autres éléments qui le composent en font un facteur de croissance, mais on reste largement sur le terrain des hypothèses.
Je ne suis pas sûr non plus que le minoxidil puisse influencer l'épaisseur de la peau et si oui, dans quelle proportion ?

Désolé je réponds à tes interrogations par d'autres ^^


Je pense qu'il y a effectivement un lien de cause à effet entre AAG, laxité du cuir chevelu et miniaturisation.
La DHT en se couplant au récepteur androgénique va pénétrer le noyau de la cellule de la papille dermique , transformer la configuration de l'ADN avec comme conséquence la sécrétion de 3 molécules qui vont provoquer la libération de facteurs inflammatoires ( d'où la sensation de démangeaisons qu'on associe souvent au processus d'AAG) qui vont faire passer le cycle des cheveux de la phase anagène à la phase catagène et en fin à la phase télogène et in fine provoquer la miniaturisation d'une partie de la chevelure. On peut penser (hypothèse de ma part) que ces facteurs inflammatoires chroniques puissent entraîner de la fibrose aux endroits du cuir chevelu touchés par ce processus, et qui dit fibrose dit mauvaise irrigation du cuir chevelu et donc mauvaise laxité. CQFD :D



Je dirais surtout que les diverses inflammations et eczéma qui touchent le cuir chevelu (psoriasis, dermite, rosacée etc.) provoquent la chute ou du moins l'accélère drastiquement (j'entends par là qu'elles pourraient avancer l'alopécie de plusieurs années), car je ne connais aucune personne qui souffrent de ce genre d'affection, qui ne soient pas devenu chauve plus ou moins rapidement. Si l'on reste dans le simple constat empirique, quand je demande à ceux qui en ont souffert, la plupart des gars disent que leur père ou grands-pères n'étaient pas chauve, ou du moins pas à un âge jeune. Ce constat est d'autant plus interpellant, que que lorsqu'on va chez un dermatologue pour être aidé et solutionner ce problème, la plupart du temps ils ne le prennent pas très au sérieux...

Le mieux est de très bien soigné ces eczémas, ça ne peut que ralentir le processus. Réfléchir dans quels cas on est le plus exposé, s'il n'y a pas une allergie.


Legendhair : je n'avais pas vu ta réponse d'il y a déjà un petit bout de temps, je dois dire que c'était très instructif. Merci.

Suivante

Retourner vers Minoxidil & molécules en application locale

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Google [Bot], Majestic-12 [Bot]