International Hair Loss Forum - Retour d'experience sur poudre capillaire

Retour d'experience sur poudre capillaire

Messages: 35
Inscription: 07 Aoû 2015, 13:44

Retour d'experience sur poudre capillaire

Message non lupar Jiip » 05 Mar 2017, 18:17

Bonjour à tous,

En parcourant ce forum j'ai remarqué que beaucoup de personnes se posent des questions concernant la poudre capillaire. J'ai donc décidé de faire un petit retour sur l'utilisation, que j'utilise depuis plusieurs années quasi-quotidiennement. Je vais donc exposer mon avis en connaissance de cause, après bien sûr à chacun de faire son propre avis sur la question. Je pense que l'utilisation de ce produit n'est pas aussi anodine qu'il n'y parait, je souhaite donc partager mon avis avec vous. (Tout ces sujets ont pour la plupart été traités sur ce forum!)

1) Est-ce que ça fonctionne :?:

La réponse est oui mais je ne vous apprend rien, on retrouve beaucoup de retours positifs sur internet. C'est même complétement bluffant. A partir du moment ou il vous reste suffisamment de cheveux, l'effet sur la densité est spectaculaire. Attention cependant, moins vous avez de densité et moins cela semblera naturel. Il faut d'après moi bien prendre en compte cet aspect car la perte de cheveux s'empirant avec le temps, il faut être conscient que la poudre n'est pas une solution sur le long terme.


2) Comment ça fonctionne :?:

La poudre (de kératine) étant très fine, celle-ci une fois "saupoudrée" sur vos cheveux, viens donner un effet densifiant. Ceci car la poudre vient "épaissir" votre chevelure cheveux par cheveux en se fixant par électricité statique. Mais également car la poudre permet de camoufler les parties visibles de la peau de votre crane, en créant une couleur uniforme. Il existe bien sûr plusieurs couleurs de poudres afin de pouvoir choisir celle qui match le plus avec votre couleur de cheveux.


3) Est-ce compliqué à utiliser :?:

Oui et non. La encore tout dépend de la densité de cheveux qu'il vous reste. Une densité "correcte" permet une utilisation très simple, quand une densité faible imposera plus de maitrise pour obtenir un effet naturel, notamment au niveau des golfs. Il s'agit selon moi de la zone la plus délicate, car c'est la zone la plus visible (jonction entre la peau du front et le début de l'implémentation des cheveux). Il faut faire attention de ne pas faire de "paquets" avec la poudre, en insistant trop sur cette zone par exemple. Attention également, la poudre étant volatile, vous pouvez en retrouver ailleurs que dans les cheveux (cols de chemise, nuque, front...). Il faut penser à vérifier cela et éventuellement nettoyer si besoin (s'enlève facilement sur la peau et correctement sur les tissus pas trop clairs).


3) Est-ce que ça tient avec le vent et la pluie :?:

Encore une fois, la densité de cheveux qu'il vous reste conditionne la tenue de la poudre. Sur une personne avec une densité correcte, les cheveux retiendront facilement la poudre, vous n'aurez donc pas à craindre la pluie ou le vent du moment que ce soit raisonnable. Si la densité de cheveux est faible, il faudra utiliser de préférence de la laque pour éviter que la poudre ne parte trop facilement. Cependant la pluie reste l'élément le plus compliqué à gérer, vous n'aurez pas d'autre choix que de sortir un parapluie en cas de pluie forte au risque de vous retrouver avec des "points blanc" (zones où l'on voit la peau de crane à cause des gouttes qui ont "lavées" la poudre), ou "dégoulinure" de poudre sur le visage pour les cas les plus défavorables. Personnellement pour plus de confort par mauvais temps, j'utilise du dermatch ET de la poudre. Le dermatch permet de créer une couche plus résistante à l'eau pour teinter la peau du crane, et la poudre permet une densification plus naturelle. Ainsi, si jamais il pleut, le dermatch permet de limiter les "points blancs". Toujours est-il qu'il faut absolument se rendre compte que la météo pourra vous jouer des mauvais tours et donc que cela impose certaines précautions (parapluie,...).


4) Est-ce que ça part facilement :?:

Oui, un shampoing et hop tout disparait.


5) Peut-on dormir avec :?:

Oui, si la quantité utilisée est modérée, c'est envisageable. Le risque peut être de laisser des traces sur le coussin, surtout pour ceux qui on besoin de couvrir le vertex. Si vous êtes un gros utilisateur, cela peut vite devenir compliqué (risque de supprimer la poudre en dormant, en se grattant...), d'autant plus que question hygiène ce n'est pas le top de garder de la poudre dans les cheveux trop longtemps, et cela peut provoquer des démangeaisons au bout d'un certain temps.


6) Est-ce que la poudre empire la chute des cheveux :?:

Certaines personnes affirment que oui, pour ma part je ne suis pas convaincu. Je n'ai pas constaté d'augmentation de la chute depuis que j'en utilise, et je ne pense pas que la poudre soit suffisamment "hermétique" pour étouffer le cheveux. Il s'agit que de mon avis !


7) Quelles marques et quel budget :?:

Je tiens à dire que je n'ai aucunes actions chez quiconque, mais les marques Hair30 et Toppik sont les deux meilleurs à mes yeux, bien que je n'ai pas essayé toutes les marques du marché, mais elles sont également les plus cher malheureusement (environ 40 à 50€ les 30g).
Je dirai que ce qui les différencie des marques plus abordable est la finesse de la poudre et leur tendance à donner un résultat plus naturel (moins de paquets, moins d'effet "carton", meilleur tenue). J'ai essayer également Caboki, Densitee, Kmax, Ecobell, Hair plus et certainement d'autres que j'oublie, pour moi elles ne sont pas aussi bien que les deux premières mais peuvent convenir à certains (notamment les utilisateurs disposant d'une densité de cheveux encore correcte, l'effet sera le même).
Niveau quantité sur une année, au début un pot de 30g me faisait 6 mois, maintenant 1mois/1mois et demi maximum...


8) L'éclairage impacte t'il l'aspect de la coiffure :?:

Pour quelqu'un qui possède une densité encore correcte, aucun soucis: soleil, éclairage néons, ampoules, rien ne permet de découvrir le pot aux roses.
Pour les utilisateurs qui on besoin d'une forte quantité de poudre, il faut effectivement se méfier du rendu suivant la lumière ambiante. Par exemple, vous vous coiffer dans votre salle de bain sous une ampoule, vous trouvez le résultat sympa puis ensuite vous vous observez dehors sous le soleil: le résultat peut
sembler différent, par exemple plus "brillant" ou au contraire plus terne. Rien de bien inquiétant mais à pendre en compte pour les plus pointilleux ou les "gros utilisateurs".


9) Existe-il un phénomène d'accoutumance :?:

Pour moi la réponse est claire et net: OUI. Et la j'insiste sur le fait qu'il ne faut surtout pas négliger cet aspect lorsque l'on souhaite se lancer dans l'utilisation de la poudre, l'accoutumance est bien réelle du fait de l'effet bénéfique que cela peut vous apporter sur votre estime et sur votre confiance. Il n'est pas du tout évidant d'assumer le fait d'être un jour bien coiffé avec une belle densité, puis le lendemain de décider de sortir dehors sans poudre dans les cheveux.
Je vais prendre en exemple mon cas: j'utilisais au début la poudre occasionnellement (soirées, etc...) puis ma chute progressant je me suis habitué à me voir avec la densité que me permet la poudre, autant vous dire que l'on a plus envie de revenir en arrière, malgré les contraintes que cela comporte (temps, argents, précautions...).


10) Et si c'était à refaire :?:

Je vais peut être vous surprendre, mais si c'était à refaire je ne me serait pas lancé dans l'utilisation de poudre. Certes le résultat est super, et cela fait du bien de trouver une solution "facile et accessible" lorsque l'on a du mal à assumer sa perte de cheveux, notamment lorsque on est jeune. Cependant il ne s'agit absolument pas d'une solution viable sur le long terme, et les contraintes au fur et à mesure de l'avancée de votre perte de cheveux deviennent vite énormément prise de tête. Le temps passé à se coiffer augmente progressivement au fil des mois/années, le budget également étant donné qu'il faut de plus en plus de quantité au fil du temps. On peut finir par se sentir coincé, car il n'est pas évident d’arrêter du jour au lendemain et d'assumer devant tout le monde, soyez en conscient. De plus, cela reste du maquillage et un moyen de contourner le problème et non pas de le résoudre ou de l'assumer. Tôt ou tard il n'est plus possible d'en utiliser et là il n'est pas évident de passer outre ou de trouver une solution alternative, bien qu'il en existe (greffe, complément capillaire notamment).

En espérant que cela pourra servir à certains :)

Consultant/Représentant
Avatar de l’utilisateur
Messages: 6056
Inscription: 23 Avr 2014, 00:25
Localisation: Lille

Re: Retour d'experience sur poudre capillaire

Message non lupar Louloute » 05 Mar 2017, 23:49

Je me retrouve pas mal dans ton témoignage :D

Rien de tel que la greffe + traitements pour résoudre le problème de fond, mais d'un point de vue cosmétique c'est relativement bon marché et très efficace !

Messages: 35
Inscription: 07 Aoû 2015, 13:44

Re: Retour d'experience sur poudre capillaire

Message non lupar Jiip » 26 Mar 2017, 12:05

Je pense que beaucoup d'entre nous connaissent les mêmes bénéfices et inconvénients c'est vrai.
Par contre, peu de témoignages sur des personnes qui arrêtent du jour au lendemain, pour moi c'est une vraie difficulté.

Cependant quand on connait l’efficacité du produit, avec une greffe qui permettrait de retrouver une densité "minimale" sur tout le crane, même un NW6 pourrait passer pour un chevelu :afro2:
Reste à supporter les contraintes que cela impose...

Avatar de l’utilisateur
Messages: 514
Inscription: 06 Avr 2015, 12:06

Re: Retour d'experience sur poudre capillaire

Message non lupar Rob » 26 Mar 2017, 14:02

Hello,

très bon témoignage, je m'y reconnais complètement.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 1235
Inscription: 08 Jan 2016, 23:52

Re: Retour d'experience sur poudre capillaire

Message non lupar Tiftondu » 26 Mar 2017, 15:33

Jiip a écrit:Je pense que beaucoup d'entre nous connaissent les mêmes bénéfices et inconvénients c'est vrai.
Par contre, peu de témoignages sur des personnes qui arrêtent du jour au lendemain, pour moi c'est une vraie difficulté.

Cependant quand on connait l’efficacité du produit, avec une greffe qui permettrait de retrouver une densité "minimale" sur tout le crane, même un NW6 pourrait passer pour un chevelu :afro2:
Reste à supporter les contraintes que cela impose...


Très bon post super boulot :thumbsup:
je pense que c'est pas plus fastidieux que prendre des traitements multiples comme minox/fina.. sans oublier l'effet cheveux gras.. etc.
Pour un gros norwood qui n'a pas forcément les moyens financiers d'un complément capillaire sur le long terme ou qui ne s'imagine pas crane rasé (avec ou sans dermo). Il est pourquoi envisageable de faire une fue de 2500/3000 pour retrouver un 1er tiers et une autre fue pour retrouver une densité respectable sur tout le reste du scalp et ensuite de la poudre sur l'ensemble ça pourrait le faire... le seul hic c'est clair,...on n'a pas accès à toute activité...

Avatar de l’utilisateur
Messages: 299
Inscription: 08 Avr 2012, 09:43

Re: Retour d'experience sur poudre capillaire

Message non lupar james333 » 26 Mar 2017, 19:14

la poudre "étouffe" le cuir chevelu ( pas autant qu'un complément collé bien entendu) mais ce n'est pas bon pour ce qu'il reste de nos cheveux, moi je n'en met plus ou uniquement pour un évènement quelques heures
28 ans
Nw3v/ nw4

-Début de perte 2011
-Privilégie le naturel au chimique (quand c'est possible)
2011: minox> fiasco et forte dégradation de nw2 à nw3v
2012-2016: état stable en nw3v avec (+1g/jour de chaque): racine ortie+courge
2016: légère dégradation > passage au reishi+saw palm+courge
Début 2017: stable / début minox mousse (sans ppg)

Avatar de l’utilisateur
Messages: 1235
Inscription: 08 Jan 2016, 23:52

Re: Retour d'experience sur poudre capillaire

Message non lupar Tiftondu » 26 Mar 2017, 19:43

james333 a écrit:la poudre "étouffe" le cuir chevelu ( pas autant qu'un complément collé bien entendu) mais ce n'est pas bon pour ce qu'il reste de nos cheveux, moi je n'en met plus ou uniquement pour un évènement quelques heures


ça a déjà été discuter à maintes reprises et c'est à mettre au rayon mythe comme la casquette, masturbation, et j'en passe. ;)

Avatar de l’utilisateur
Messages: 178
Inscription: 20 Jan 2017, 18:03

Re: Retour d'experience sur poudre capillaire

Message non lupar Mika83 » 05 Avr 2017, 22:12

Tiftondu a écrit:ça a déjà été discuter à maintes reprises et c'est à mettre au rayon mythe comme la casquette, masturbation, et j'en passe.

Complètement d'accord avec toi, le cheveux trouve son oxygène dans le sang, rien ne peu étouffer le cheveux de l'exterieur.

Retourner vers Produits camouflants & perruques

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Antho84, benbuck, Bing [Bot], Cosmedica - Dr Acar, Fandorlille, Google [Bot], Yahoo [Bot]