International Hair Loss Forum - BHR Clinic : L’importance de la consultation

BHR Clinic : L’importance de la consultation

Consultant/Représentant
Avatar de l’utilisateur
Messages: 41
Inscription: 01 Sep 2015, 11:48

BHR Clinic : L’importance de la consultation

Message non lupar Lina » 14 Sep 2018, 07:26

Les photos et vidéos sont une bonne chose pour une prise de contact avec la clinique de votre choix mais il faut nécessairement clôturer votre prospection avec une consultation physique, celle-ci déterminera de manière plus précise la marche à suivre. En effet, c’est au cours de cet entretien visuel que le Docteur pourra déterminer, si oui ou non, vous êtes un bon candidat à la greffe capillaire.

Il s’agit d’un échange sur l’origine de votre perte et de vos antécédents familiaux ainsi qu’une évaluation complète des caractéristiques de vos cheveux. Ceci va vous permettre également d’être au mieux informé des avantages et inconvénients de telle ou telle technique de transplantation capillaire.

Le Docteur établira un diagnostic réaliste et spécifique à chaque cas, car aucun candidat ne ressemble à un autre. Suite à cet examen, un traitement approprié sera suggéré afin de remédier à la perte capillaire sur le long terme.

Il ne fait aucun doute que cette évaluation va également vous aider à rester réaliste par rapport à vos objectifs, ceci de manière à aboutir au meilleur résultat et aussi à éviter une mauvaise expérience de greffe capillaire.

Les différents points mis en exergue lors de la consultation :
(L’évaluation se fait sur la zone donneuse et receveuse)

L’examen de la zone donneuse

La densité d’unité folliculaire : En général, les cheveux poussent par groupe de 1 à 4 cheveux nommé unité folliculaire et la densité moyenne est de 70-75 UF/cm².

Le calibre des cheveux : Plus le calibre est important, plus la couverture sera meilleure.

La miniaturisation : il s’agit d’un phénomène de perte d’épaisseur ou de calibre des cheveux donnant lieu à des cheveux instables dans la zone donneuse et receveuse.
Nombreux sont les candidats concernés par ce phénomène et lorsque le pourcentage de miniaturisation est élevé ou que le processus a entamé la zone donneuse, une greffe capillaire est contre indiquée.

La surface à recouvrir : Le candidat doit garder à l’esprit qu’il n’est mathématiquement pas possible de couvrir toute l’étendue de la calvitie en une seule intervention. Il s’agit aussi de préserver la zone donneuse en évitant d’y prélever trop de greffons en une seule fois.

La laxité: Ceci fait référence à l'élasticité de la peau ou du cuir chevelu et concerne essentiellement les patients qui souhaitent une greffe avec la technique FUT/bandelette.

L’examen de la zone receveuse par Dermoscopie et Trichoscopie
Bien que 95% des pertes de cheveux chez l’homme s’explique par la génétique (AAG), il reste tout de même 5% des alopécies qui sont quant à elles, de type cicatricielles (groupe de maladies inflammatoires du cuir chevelu) et pour ces derniers cas, la greffe capillaire n’est pas un traitement de choix. Or, certaines de ces alopécies cicatricielles, telle que le lichen plan pilaire (LPP), également appelé le lichen plan folliculaire peut de prime abord, présenter les mêmes caractéristiques qu’une alopécie androgénétique, d’où l’intérêt d’une évaluation dermoscopique et trichoscopique lors de la consultation.

Lina
BHR Clinic

Retourner vers BHR Clinic

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: aurel22, Bing [Bot], epilef, Google [Bot], seb1976, T_Master