International Hair Loss Forum - Questions fondamentales...

Questions fondamentales...

Messages: 65
Inscription: 11 Sep 2017, 09:14

Questions fondamentales...

Message non lupar enzov12 » 26 Sep 2018, 10:44

Bonjour tout le monde.

Je me permets de vous contacter...pour ouvrir une discussion et des débats.

En effet il me semble qu'il-y-a plusieurs problématiques mal abordées.

D'abord les traitements.

-Le minoxidil à 5%...associé au dermaroller à 1,5 mm semble beaucoup plus efficace que le traitement à base de minoxidil seul.

-Le dutasteride semble beaucoup plus efficace que le finasteride à 1mg...mais n'a pas d'autorisation de mise sur le marché pour traiter l'AAG.

-Les traitements Low Laser Therapy sont homologués par la FDA pour traiter l'AAG!


https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28396101

-Personne ne parle du PRP ni de la mesothérapie.

-Quant aux implants il-y-a bien évidemment l'insuffisance de la zone donneuse qui ne permettra jamais de couvrir une calvitie complète! ce qui explique pourquoi des personnalités de prmeier sont chauves ou presque: prince William puis Harry (voir son vertex!!!) et Albert Grimaldi.

Il faut donc essayer d'estimer une prédiction quant à l'évolution de l'AAG.

J'ai l'impression qu'à ce propos on oublie une question fondamentale: la densité.

Il-y-a en effet l'age qui entre en jeu.
Le vieillissement de la chevelure implique un affinement complet du scalp!

On dit qu'un homme sur 2 est atteint par l'AAG à 50 ans...mais qu'elle continue avec l'age...

Dit autrement on voit des Norwwod 1 à 50 ans...qui vont se dégarnir plus tard...

Mon point de vue est le suivant.
En réalité pour prédire l'évolution de l'AAG en plus de l'age la densité dot justement être prise en compte...

Il est courant de considérer Norwood 3 comme le premier réel stade de l'évolution de la calvitie. Certains vont finalement y rester longtemps...d'autres beaucoup moins.

Or même si on est Norwood 1...mais avec une faible densité c'est mal barré! Pas besoin d'être grand clerc pour affirmer que les zones couvertes mais affinées vont se dégarnir...

Or il-y-a un un sujet crucial qui mérité d'être approfondi, c'est le fameux "dense packing". Une forte densité n'a pas un résultat aussi spectaculaire qu'on pourrait le croire.
Ca épuise la zonne donneuse.

La question donc de l'affinement inévitable de la chevelure avec l'age (après 45 ou 50 ans) doit être absolument pris en compte. Ca va faire afrreux et artificiel d'avoir des zones hyper denses... avec une chevelure plus clairsemée...

Messages: 1161
Inscription: 03 Nov 2015, 22:02

Re: Questions fondamentales...

Message non lupar Nirvanacal » 02 Oct 2018, 21:39

C est bien.... Tu as résumé tout ce qui a déjà été dit dans ce forum....

Messages: 65
Inscription: 11 Sep 2017, 09:14

Re: Questions fondamentales...

Message non lupar enzov12 » 05 Oct 2018, 15:32

Je rappelle tout de même que la base de la base c'est que la zone donneuse est de toute façon insuffisante pour couvrir une calvitie complète dans le pire des cas...

Sinon comment expliquez vous que des personnalités de premier rang et en plus richissimes comme les princes Albert et William soient chauves?

Qui a donc les moyens de savoir où va s'arrêter l'AAG?

Et s'il est possible de freiner ou de considérablement ralentir le développement de l'AAG et pourquoi dans ces conditionnement ne pas se concentrer alors dans les traitements préventifs dès les tout débuts de l'AAG?

Messages: 253
Inscription: 08 Mar 2018, 15:01

Re: Questions fondamentales...

Message non lupar jean-luc88 » 05 Oct 2018, 17:45

enzov12 a écrit:Je rappelle tout de même que la base de la base c'est que la zone donneuse est de toute façon insuffisante pour couvrir une calvitie complète dans le pire des cas...

Sinon comment expliquez vous que des personnalités de premier rang et en plus richissimes comme les princes Albert et William soient chauves?


Qui a donc les moyens de savoir où va s'arrêter l'AAG?

Et s'il est possible de freiner ou de considérablement ralentir le développement de l'AAG et pourquoi dans ces conditionnement ne pas se concentrer alors dans les traitements préventifs dès les tout débuts de l'AAG?


Parce que ce sont des milieux où ça ne se fait pas, c'est mal vu, tout simplement. Sans compter que le fric et le prestige de leur position est déjà un atout séduction suffisant (on ne va pas se mentir, vouloir une belle chevelure c'est pour renvoyer une meilleure image).

Cela dit, les mentalités peuvent changer, le prince Harry envisage de se faire greffer.

Cela dit, on est là pour débattre, et ce que tu énonces est intéressant, mais où veux-tu en venir ? Car je pense que beaucoup sont informés là-dessus ici, non ?

Messages: 16
Inscription: 25 Aoû 2018, 23:21

Re: Questions fondamentales...

Message non lupar Ellio » 06 Oct 2018, 17:17

Effectivement on ne parle pas assez de la mésothérapie. C'est quelque chose que j'ai commencé sans avoir pu lire d'avis. J'ai fait une séance il y a un peu plus d'un mois mais je me suis fait greffé quelques cheveux avant d'avoir pu enchaîner avec les séances suivantes. Dés le lendemain mes cheveux paraissaient plus beaux et ça m'a rendu curieux du résultat après plusieurs séances. Je recommence la semaine prochaine. Je ne m'attend pas à ce que ça stoppe mon éventuelle calvitie mais j'aimerais bien que ça la retarde le plus longtemps possible.

Pareil pour Dutasteride, cela parait effectivement plus efficace que la Finasteride mais où s'en procurer et être sûr que c'est bel et bien de la duta si ça n'est pas disponible sous ordonnance pour traiter la calvitie ?

Messages: 65
Inscription: 11 Sep 2017, 09:14

Re: Questions fondamentales...

Message non lupar enzov12 » 09 Oct 2018, 09:38

Bonjour.

Justement, quand on a de l'argent justement à quoi ça sert?
J'ai vu le dr Romano hier soir et selon elle chez les princes William et Albert visiblement il n'y a pasque des cheveux dont ils ne se préoccupent pas...

J'ose affirmer que c'est complètement débile à l'heure actuelle d'avoir une Rolex au poignet une Porsche ou une Ferrari...si on fait vieux et qu'il manque des cheveux...

La mésothérapie, les PRP et compagnie, il faut oublier: c'est la greffe FUE point barre!

Reste la question de l'évolutivité à long terme qu'à mon avis beaucoup de monde semble oublier et perdre de vue...

Messages: 1161
Inscription: 03 Nov 2015, 22:02

Re: Questions fondamentales...

Message non lupar Nirvanacal » 09 Oct 2018, 10:16

Heu ça veut dire quoi ça ? Qu en gros, quand on a de la thune, faut obligatoirement avoir des cheveux ?
Et que le fait d etre chauve doit être réservé aux pauvres ?
Tu veux pas entendre que certaines personnes, qui vi t avoir des Rolex, une Porsche ou même des vêtements très cher, ils le font car ils tiennent à leur prestance ? Et qu ils estiment que les cheveux ne rentrent pas en compte la dedans.
Parceque si on pousse ton raisonnement, en gros le chauve représente le pauvre ?
T à vraiment un grain mon gars ? Je sais pas consulte, fais quelque chose, sors un peu, rencontre de vrais personnes et tu verras que pour l grande majorité des gens, les gens chauve ne les choquent pas du tout
,

Messages: 253
Inscription: 08 Mar 2018, 15:01

Re: Questions fondamentales...

Message non lupar jean-luc88 » 09 Oct 2018, 11:49

enzov12 a écrit:Bonjour.

Justement, quand on a de l'argent justement à quoi ça sert?
J'ai vu le dr Romano hier soir et selon elle chez les princes William et Albert visiblement il n'y a pasque des cheveux dont ils ne se préoccupent pas...

J'ose affirmer que c'est complètement débile à l'heure actuelle d'avoir une Rolex au poignet une Porsche ou une Ferrari...si on fait vieux et qu'il manque des cheveux...

La mésothérapie, les PRP et compagnie, il faut oublier: c'est la greffe FUE point barre!

Reste la question de l'évolutivité à long terme qu'à mon avis beaucoup de monde semble oublier et perdre de vue...


Crois-moi, le patron d'Amazon peut se faire bien plus de meufs que nous on se fera dans une vie, donc il doit s'en foutre complètement...

Puis comme je t'ai dis, c'est aussi une question de milieu, point à la ligne. Peut-être que ça dérange le prince William, mais ce sont des milieux traditionnels où l'on rejette souvent ce qui est superficiel voir la modernité tout court.

Nirvacanal : laisse-le penser ce qu'il veut, c'est son droit hein. Du moment que ça ne te complexe pas plus.
Moi au contraire, même si ça n'est que des cheveux, je me dis qu'au moins riche et pauvre, on est égaux face à certaines choses. Etre riche ne garantit pas le bonheur tout simplement. ;)

Messages: 69
Inscription: 26 Déc 2016, 20:43

Re: Questions fondamentales...

Message non lupar Heroes » 10 Oct 2018, 19:38

Moi aussi j'ai des questions,si plus personne ne répond à ses questions :


1. Pourquoi est-ce qu'il y en a qui ont une calvitie qui s'arrête et se stabilise définitivement à NW2, d'autres à NW3, d'autres à NW4 etc... ? Y a t'il aussi un gêne qui défini ça ?
2. Y a t'il un moyen de savoir médicalement ou par un test génétique si on est porteur du gêne de la calvitie ? et jusqu’où notre calvitie va allez ?
3. Peut on être porteur du gêne de la calvitie, mais ne jamais avoir de calvitie car celui-ci inactif / ne se réveille jamais ? (Je ne sais pas si ça se dit)
4. Vu le nombre de personnes atteint de calvitie aujourd'hui, peut-on dire que dans toutes les familles il y a au moins un ancêtre qui a eu ce gêne ?
5.Notre calvitie est elle généralement plus agressive ou moins agressive que celui du papa ? Ou cela dépend aussi de la mère qui peut compenser cette agressivité si aucun porteur de calvitie dans sa famille.De ce que j'ai pu voir ce n'est pas toujours le cas "D'après leurs résultats parus dans la revue PLOS Genetics, ils ont ainsi mis en évidence 287 régions génétiques liées à la calvitie : 247 sur des chromosomes autosomes, correspondant à 112 gènes, et 40 sites génétiques sur le chromosome X, correspondant à 13 gènes. Or ce chromosome sexuel, chez les hommes, est hérité de leur mère." (source :futura science)
Il y a plein de personnes avec une calvitie, mais on a pas tous le même nombre de gènes lié à la calvitie ?

6. La calvitie est-elle le résultat d'une espérance de vie qui a été de plus en plus longue ? On a des caractéristiques génétique par exemple qui peuvent nous protéger du soleil, mais la calvitie il n y a aucun intérêt.
7. La zone donneuse derrière le crane,c'est une zone qui s'épuise aussi ? et qui peut devenir chauve si on arrache ? Avoir une grosse zone donneuse ça dépend du Norwood ? Ça dépend de quoi ?
8. Les indigènes et de nombreux peuple ont su se préserver de la calvitie. Mais j'ai du mal à voir comment on peut definir la calvitie comme étant une caractéristique de certains peuples comme peuvent être une couleur des yeux ou une couleur de peau

Messages: 1161
Inscription: 03 Nov 2015, 22:02

Re: Questions fondamentales...

Message non lupar Nirvanacal » 11 Oct 2018, 13:37

Heroes, j ai une réponse à toutes tes questions:
La calvitie n'est pas une science exacte.
Bien que des études existent, les résultats n'ont toujours été que des suppositions, des approximations.
Sinon, nous ferions tous la même chose pour ne plus perdre nos cheveux.

Messages: 69
Inscription: 26 Déc 2016, 20:43

Re: Questions fondamentales...

Message non lupar Heroes » 11 Oct 2018, 17:48

Nirvanacal a écrit:Heroes, j ai une réponse à toutes tes questions:
La calvitie n'est pas une science exacte.



Bah disons que c'est une réponse un peu passes partout, qu'est-ce qui diffère la calvitie des autres maladies ? Le rhume n'est pas une science exacte, la médecine, l'art de guérir globalement n'est pas une science exacte

Messages: 65
Inscription: 11 Sep 2017, 09:14

Re: Questions fondamentales...

Message non lupar enzov12 » 19 Oct 2018, 12:12

La stabilisation est liée à l'age.

Un peu de bon sens tout de même devrait suffire!

Norwood 3 à 30 ans, attention!
Risque de Norwood 5 à 50 ans...et 7 à 70 voir 80 ans.

Norwood 2 à 50 ans...greffe possible...mais intérêt discutable...
Perfectionnisme?

Alors qu'avec un peu d'astuce on peut encore camoufler... tout en préservant au maximum la zone donneuse...

Consultant/Représentant
Avatar de l’utilisateur
Messages: 7721
Inscription: 23 Avr 2014, 00:25
Localisation: Lille

Re: Questions fondamentales...

Message non lupar Louloute » 19 Oct 2018, 12:31

enzov12 a écrit:La stabilisation est liée à l'age.
Un peu de bon sens tout de même devrait suffire!


Ou liée aux traitements :1whistling:

enzov12 a écrit:Norwood 3 à 30 ans, attention!
Risque de Norwood 5 à 50 ans...et 7 à 70 voir 80 ans.


Ce n'est pas systématique, s'il y a un truc qui est sûr avec l'AAG, c'est que chaque personne est différente, l'évolution n'est donc pas la même d'une personne à une autre.

enzov12 a écrit:Norwood 2 à 50 ans...greffe possible...mais intérêt discutable...
Perfectionnisme?
Alors qu'avec un peu d'astuce on peut encore camoufler... tout en préservant au maximum la zone donneuse...

C'est ton point de vue. En soi, une greffe n'a d'intérêt que pour l'esthétisme et la confiance en soi de la personne. Mais c'est déjà un intérêt finalement. Camoufler c'est pas toujours possible, ou alors ça fait pire que mieux :1whistling:

Messages: 65
Inscription: 11 Sep 2017, 09:14

Re: Questions fondamentales...

Message non lupar enzov12 » 22 Oct 2018, 12:42

Je le dis et le répète.
Il faut arrêter de se voiler la face!!!

Les traitements classiques sont très loin d'être une panacée...
Aller faire croire qu'un futur Norwwod 7 pourra rester Norwood 1 toute sa vie, ça a un nom: du pur et simple mensonge...

Personne ne devrait faire de greffe avant 40 ans: le plus tard c'est le mieux...
La médication peut peut être stopper...une évolution lente et faible...
ou juste ralentir...et peut être gagner 10 ans vers une évolution inéluctable de toute façon...

Encore une fois: du simple bon sens!
Sinon à 18 ans: finasteride pour tout le monde...et jamais de greffe...

Messages: 253
Inscription: 08 Mar 2018, 15:01

Re: Questions fondamentales...

Message non lupar jean-luc88 » 22 Oct 2018, 17:25

C'est vrai que si finasteride était si efficace et si sain, je me demande pourquoi on ne l'a jamais prescris à tout le monde dès 18 ans. :1whistling:

Pour le reste, tu parles de repousser inéluctable. Bah oui, c'est le but. Beaucoup sont réaliste et s'en ficheraient que l’inéluctable arrive à 50-60 ans. Mais le problème est que l'alopécie, elle arrive tôt chez certains (la calvitie chez les jeunes est même plus fréquente qu'autrefois apparemment). Et si tu commences à perdre tes cheveux à 20 ans, c'est la galère pour beaucoup, tu es dans l'âge où tu veux draguer tout ce qui bouge, être le plus beau, tu es censé être au summum de ta vie, et pourtant tu es déjà un "petit vieux" à cause de ça...
Donc comprends les gens dans cette situation (ce n'est pas mon cas), qui veulent tout faire pour repousser les choses.

Suivante

Retourner vers Discussions générales sur la perte des cheveux

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Google [Bot]