International Hair Loss Forum - Micro needling (aiguillage)

Micro needling (aiguillage)

Messages: 36
Inscription: 14 Oct 2019, 13:16

Re: Micro needling (aiguillage)

Message non lupar m79 » 12 Nov 2019, 09:58

Sirap77 a écrit:Bonsoir,

Je viens de me procurer ce Dermapen dans le but d’entretenir mon cuir chevelu https://www.amazon.fr/gp/product/B07P5L ... UTF8&psc=1
Je me met en 1.5mm comme conseillé un peu partout et sur une vitesse de 2 (speed 16000) cependant je viens d'essayer une première séance et ben put**** qu'est ce que j'ai eu mal.... J'ai voulu commencé par tempes mais dés les premières secondes j'ai direct stoppé car grosses douleurs et pourtant je suis pas du genre chochotte....

Quand on met une longueur de 1.5mm faut il coller le bord circulaire du dermapen sur la peau ?

Vraiment j'ai eu super mal du coup je n'ai pas fait les tempes, je suis passé brievement sur la LF et le vertex.

Je vois pas comment je pourrai faire à l'avenir.


Quand tu fais ta séance de microneedling, commence doucement (sans trop appuyer) les premières minutes, et n'hésites pas à faire de courtes pauses (genre 1 minute). La douleur s'atténue au fur et à mesure que ton cuir chevelu s'habitue, les tempes c'est souvent le plus douloureux mais ça devrait être supportable si tu prends le temps d'y aller progressivement.

Tu peux aussi baisser la profondeur, beaucoup obtiennent des résultats avec une profondeur de 1mm ou moins (couplé souvent avec une fréquence plus importante que 1 fois / semaine), il semblerait qu'une faible profondeur soit efficace pour améliorer l'absorption du minox

Messages: 42
Inscription: 25 Mai 2018, 10:36

Re: Micro needling (aiguillage)

Message non lupar Sirap77 » 13 Nov 2019, 20:16

D'accord merci pour vos encouragements :)

Sinon y'a des cas de repousse ou de densification sans utiliser de produit (uniquement du micro needling) ?

Avatar de l’utilisateur
Messages: 1494
Inscription: 08 Avr 2012, 09:43

Re: Micro needling (aiguillage)

Message non lupar james333 » 15 Nov 2019, 21:03

Sirap77 a écrit:D'accord merci pour vos encouragements :)

Sinon y'a des cas de repousse ou de densification sans utiliser de produit (uniquement du micro needling) ?


Il y en a mais la plupart des réussites c'est avec le combo.
30 ans Nw3 V+diffuse
-Début de perte 2011 (NW2 21 ans)
-Privilégie le naturel au chimique (si c'est possible)
2011: minox> arret forcé ap 6 mois> fiasco: de nw2 à nw3v
2012-2016: stable en nw3v diffu avec (+1g/jour de chaque): racine ortie+courge
2016: dégradation > saw palm+courge+reishi
2017: minox mousse+nizoral
2018: vertex en baisse> fina 0.25mg/j
12/18: microneedling
26/04/19: stable > FUE 1800 Dr Seffen http://www.international-hairlossforum.com/post160703.html#p160703

Avatar de l’utilisateur
Messages: 175
Inscription: 02 Sep 2017, 17:02

Re: Micro needling (aiguillage)

Message non lupar MTKWD » 18 Nov 2019, 21:49

Bonjour,

De retour après plusieurs mois sans aiguillage... j'avais décidé d'arrêter par manque de résultats et par peur sur le long terme des effets de l'aiguillage (on agresse quand même la peau de façon régulière).

Mais après avoir vu l'état de mon vertex ces derniers jours, j'ai décidé de recommencer. J'ai changé de Minoxidil et je trouve que le nouveau agit mieux sur moi que le Bailleul. Certes il est plus gras mais semble rester plus longtemps avant de sécher. De plus, j'ai plus de facilité à le répartir que le Bailleul (certainement le côté plus gras). Après une bonne semaine d'utilisation, je remarque déjà une amélioration : je perds moins de cheveux j'ai l'impression. A noter que j'utilise le Minox une fois par jour, le soir, en appliquant le double de quantité (et même un peu plus quand je ne fais pas attention). En l'utilisant 2 fois/ jour j'aurais de meilleurs résultats mais c'est vraiment contraignant le matin...

Concernant l'aiguillage, j'utilisais un dermaroller 1.5 mm, je vais peut-être passer sur un dermapen. Je pense que je passais trop de fois le dermaroller sur le crane : je suivais la recommandation de 10 passages dans les 3 directions mais ça me semble énorme sachant que lorsqu'on utilise le dermapen on ne passe que 2 fois il me semble sur la même zone... Tu confirmes James ?

Résultat je me faisais une belle inflammation du crane et j'attendais, je pense, trop longtemps avant de mettre le minoxidl : environ 3 - 4h après. Je pense que les "trous" formés par le dermaroller étaient déjà refermés, donc finalement sans intérêt.

James, je sais que tu suis pas mal les sujets... Est-il nécessaire de créer une grosse inflammation ou même si je passe simplement quelques fois sans trop appuyer et que je mets du minoxidil quelques minutes après le passage ça devrait aller ? Rinces-tu les cheveux/le crâne avant de mettre le Minox ?

Merci pour ton aide
Dernière édition par MTKWD le 19 Nov 2019, 21:49, édité 1 fois.
Finastéride 1mg/j : 10/2017 à 07/2018

Avatar de l’utilisateur
Messages: 1494
Inscription: 08 Avr 2012, 09:43

Re: Micro needling (aiguillage)

Message non lupar james333 » 19 Nov 2019, 17:52

@MTKWD

On est sur un sujet expérimental donc personne ne détient la vérité, et un protocole marchera mieux sur l'un et pas sur un autre.

-Certains ont de meilleurs résultats avec une profondeur moins grande (ex 1mm) mais plus fréquente qu'hebdo.

-Désormais je ne pense pas finalement qu'il y ait de gros risque à mettre le minox juste après. Moi je rince à l'eau froide, puis essuie avec une serviette propre et je mets le minox après.

-En effet un derma pen sera surement mieux (aiguillage plus vertical) et plus pratique.

-Pour l'intensité de la rougeur, je ne sais pas trop ce qui est le plus efficace, léger ou faire saigner...

Pour rappel je n'ai pas eu de repousses mais je suis convaincu que que ca contribue au maintien et que ca aide ma dermite.
30 ans Nw3 V+diffuse
-Début de perte 2011 (NW2 21 ans)
-Privilégie le naturel au chimique (si c'est possible)
2011: minox> arret forcé ap 6 mois> fiasco: de nw2 à nw3v
2012-2016: stable en nw3v diffu avec (+1g/jour de chaque): racine ortie+courge
2016: dégradation > saw palm+courge+reishi
2017: minox mousse+nizoral
2018: vertex en baisse> fina 0.25mg/j
12/18: microneedling
26/04/19: stable > FUE 1800 Dr Seffen http://www.international-hairlossforum.com/post160703.html#p160703

Avatar de l’utilisateur
Messages: 175
Inscription: 02 Sep 2017, 17:02

Re: Micro needling (aiguillage)

Message non lupar MTKWD » 19 Nov 2019, 20:36

Merci beaucoup James. Oui bien sûr tout ça reste expérimental et personne ne va réagir de la même façon... Je vais donc m'y remettre et voir ce que ça donne, de toute façon si on veut sauver nos cheveux, il faut tenter des choses.

C'est intéressant ton retour sur la profondeur des aiguilles. Peut-être que je pourrai tester du 1 ou 1,25 mm par exemple.

Je vous tiendrai au courant des résultats. Sur les premiers mois je n'avais pas remarqué de grands changements, du duvet qui s'est noirci au niveau des golfes mais est-ce lié au Minox, au dermaroller ou l'association des deux ? Je ne sais pas...

Je vais peut-être essayer à côté de prendre du Saw Palmetto car je ne supporte pas du tout la Fina même à 0,125 mg/j...
Finastéride 1mg/j : 10/2017 à 07/2018

Avatar de l’utilisateur
Messages: 1494
Inscription: 08 Avr 2012, 09:43

Re: Micro needling (aiguillage)

Message non lupar james333 » 19 Nov 2019, 21:06

MTKWD a écrit:Merci beaucoup James. Oui bien sûr tout ça reste expérimental et personne ne va réagir de la même façon... Je vais donc m'y remettre et voir ce que ça donne, de toute façon si on veut sauver nos cheveux, il faut tenter des choses.

C'est intéressant ton retour sur la profondeur des aiguilles. Peut-être que je pourrai tester du 1 ou 1,25 mm par exemple.

Je vous tiendrai au courant des résultats. Sur les premiers mois je n'avais pas remarqué de grands changements, du duvet qui s'est noirci au niveau des golfes mais est-ce lié au Minox, au dermaroller ou l'association des deux ? Je ne sais pas...

Je vais peut-être essayer à côté de prendre du Saw Palmetto car je ne supporte pas du tout la Fina même à 0,125 mg/j...


Mince pour la fina pourtant c'est une faible dose... Tu as les ES classiques?
30 ans Nw3 V+diffuse
-Début de perte 2011 (NW2 21 ans)
-Privilégie le naturel au chimique (si c'est possible)
2011: minox> arret forcé ap 6 mois> fiasco: de nw2 à nw3v
2012-2016: stable en nw3v diffu avec (+1g/jour de chaque): racine ortie+courge
2016: dégradation > saw palm+courge+reishi
2017: minox mousse+nizoral
2018: vertex en baisse> fina 0.25mg/j
12/18: microneedling
26/04/19: stable > FUE 1800 Dr Seffen http://www.international-hairlossforum.com/post160703.html#p160703

Avatar de l’utilisateur
Messages: 175
Inscription: 02 Sep 2017, 17:02

Re: Micro needling (aiguillage)

Message non lupar MTKWD » 19 Nov 2019, 21:48

Alors j'ai surtout des effets au niveau des pectoraux. A 1mg/j j'ai eu une gynécomastie au pectoral gauche + douleurs dans ce pectoral par moment.

Je suis resté comme ça pendant plusieurs mois puis lorsque je me suis résolu à arrêter suite un shedding important (pas loin de 100 cheveux lors du shampoing) apparu après 4 - 5 mois de traitement (alors qu'auparavant c'était impeccable : repousses et très peu de pertes) et qui a duré plusieurs mois sans jamais se stopper, mon pectoral gauche a diminué de volume en l'espace de 1 ou 2 jours, c'était spectaculaire... Je ne pouvais pas croire qu'en si peu de temps ça pouvait déjà se remarquer. J'en ai conclu que ce n'est pas forcément la baisse de DHT qui me pose tous les problèmes liés à la Fina mais la molécule en elle-même... Peut-être qu'avec de la Duta ça irait mieux, mais je ne sais pas où m'en procurer en France et je crois qu'il est nécessaire d'avoir une ordonnance.

D'ailleurs, dès que j'ai stoppé la Finastéride, quelques jours plus tard le shedding important qui durait depuis des mois s'est arrêté.

0,125 mg/j est la dose à partir de laquelle je n'ai plus de douleurs au pectoral gauche mais malgré tout une faible gynécomastie semble apparaître et surtout une boule sous le téton. Peut-être qu'en prenant 0,125 mg 1 jour sur 3 ça passerait mais dans le doute je ne préfère plus essayer. En tout cas, 5 - 6 mois après l'arrêt de la Fina à 0,125 mg/j que j'avais prise pendant 1 mois, ma valeur de DHT reste légèrement en deçà du minimum : 0.29 ng/mL (valeurs de référence : 0,33 à 1,20). Lorsque j'avais fait une analyse 1 mois après l'arrêt de la Fina à 1mg/j que j'avais prise pendant presque 1 an, j'étais à 0.16 ng/mL.
Finastéride 1mg/j : 10/2017 à 07/2018

Messages: 19
Inscription: 07 Sep 2016, 21:48

Re: Micro needling (aiguillage)

Message non lupar Mike91 » 06 Déc 2019, 12:33

Bonjour,
Un bon lien pour un dermapen ? Il semble qu'il y ai des contres façons même sur Amazon.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 175
Inscription: 02 Sep 2017, 17:02

Re: Micro needling (aiguillage)

Message non lupar MTKWD » 16 Jan 2020, 21:46

Hello :wave:

De retour pour vous donner quelques résultats et vous poser également quelques questions...

J'ai donc repris début novembre le dermaroller que j'avais arrêté pendant l'été après un peu plus de 3 mois et demi d'utilisation (avril, mai, juin et juillet). J'ai aussi changé de minoxidil car le Bailleul me faisait des douleurs dans le cuir chevelu. Dès que j'ai repris le dermaroller couplé à ce nouveau minox, j'ai vu des repousses venir très rapidement. Hélas, je n'en vois plus beaucoup depuis... Ça a été pas mal au niveau de la LF, il n'y avait pas non plus 1000 cheveux mais après 2 semaines de reprise de dermaroller c'était visible. Après, il est assez difficile d'observer les repousses ailleurs qu'au niveau de la LF.

Par contre, les mauvais côtés du dermaroller sont revenus... Je ne savais pas avant de reprendre les séances au moins de novembre que ces effets secondaires perçus avant et pendant l'été étaient liés au micro aiguillage. Parmi les effets : petites peaux mortes dans le cuir chevelu qui apparaissent 2 - 3 jours après le passage, maux de tête et douleurs dans le cou (certainement lié à l'inflammation qu'engendre le roller).

Je me pose la question finalement du rapport bénéfice - risques du dermaroller. Certes dès la reprise j'ai eu des résultats et après plus rien (ou pas remarqué) mais à côté il y a quand même quelques effets secondaires gênants.

J'ai observé également pas mal de cheveux blancs au niveau du côté droit de ma tête (à proximité de la tempe)... Je ne suis pourtant pas âgé mais je m'interroge pour savoir si le dermaroller peut accélérer le processus de blanchiment ? Ce n'est pas un endroit où je passe celui-ci mais j'ai cru comprendre que les réactions inflammatoires produisent des radicaux libres ; ces mêmes radicaux libres jouent un rôle dans le blanchiment des cheveux. Et avec le micro aiguillage on produit justement une réaction inflammatoire. J'ai vraiment remarqué une poussée de cheveux blancs depuis la reprise du dermaroller, est-ce une coïncidence ? Avez-vous aussi remarqué plus de cheveux blancs depuis que vous faites des séances de micro aiguillage ?

Merci pour vos retours.
Finastéride 1mg/j : 10/2017 à 07/2018

Messages: 2
Inscription: 21 Jan 2020, 09:12

Re: Micro needling (aiguillage)

Message non lupar Nicoodtl » 21 Jan 2020, 14:45

Bonjour,

J'ai tout juste 30 ans et, j'ai remarqué vers mes 18 ans un recul des golfes mais ça ne m'a jamais trop inquiété vu que je n'ai jamais eu de ligne frontale bien dessinée et que c'est l'implantation de mon père. Plus de 10 ans plus tard ça s'est un peu empiré, mais rien de très méchant. Actuellement je dirai que je suis NW 2, mais sincèrement, ça me va "bien", je ne complexe pas du tout par rapport à mes golfes.

Par contre depuis un an et demi / 2 ans j'ai clairement l'impression que mes cheveux (qui sont très fins de nature) s'affinent encore un peu partout et que j'ai une perte de densité. Là encore rien de catastrophique, bien coiffé ça passe, mais dans certains cas avec une lumière spécifique ou les cheveux mouillé je ne peux plus me voiler la face, j'ai un problème de densité particulièrement à l'avant et au niveau du vertex ou on peut apercevoir mon crane.

Bon j'en suis ou stade ou c'est pas très grave, comme dit plus haut bien coiffé ça n'est pas choquant. On m'a déjà fait 2 ou 3 fois des remarques du genre "tu commences pas à perdre tes cheveux ?" mais c'était dans des conditions défavorables.

Toujours est il que je préfère prendre les choses en main maintenant plutôt que d'attendre et m'en vouloir d'avoir assisté au désastre sans rien faire. Etant donné que je ne suis pas à un point critique et que je vis bien jusqu'à maintenant, je préfère pour le moment tester et utiliser des solutions naturelles et peu contraignantes, quitte à passer à des solutions plus extrêmes plus tard si ça s'empire. Je ne souhaite pour le moment pas commencer le Minox mais le garde sous le coude pour plus tard (Propecia est définitivement exclu en revanche).

Bref jusqu'à maintenant j'ai pris ces mesures (depuis peu donc pas encore de retour sur l'efficacité) :

- Arrêt de la Nicotine
- Changement de Shampoing pour un 100% naturel peu agressif et lavages espacés au maximum (j'utilisais un Shampoing industriel tous les jours avant...)
- Complément alimentaire type Forcapil (Je pense remplacer par la levure de bière)
- Beaucoup de thé vert (gros consommateur de thé habituellement donc pas contraignant, j'ai juste remplacé tous mes thé par du vert)
- 2 fois par semaine je met un mélange que j'ai fait moi même avec huile de ricin, et HE de Romarin / HE Menthe poivrée
- Et, je viens de commencer ce fameux Dermaroller.

Bref un ensemble de mesures peu coûteuses, peu contraignante, et qui ne peuvent pas faire de mal donc autant ne pas s'en priver.

Si je poste ça ici c'est justement car j'aurai quelques questions sur l'usage du Dermaroller. Grace à ce topic (merci d'ailleurs) et d'autres sources sur Internet j'ai donc commandé il y a quelques jours un Dermaroller 1.5mm, et fait ma première "séance" ce week end. Suite à cette séance j'ai quelques interrogations :

- On conseille généralement un Derma 1.5mm. J'en ai commandé un, dans la notice et un peu partout sur le net il est bien indiqué qu'il faut le faire rouler, avec une légère pression mais ne pas appuyer trop fort. C'est donc ce que je fais, mais au final les aiguillent sont loin de rentrer entièrement dans le crane (pourtant j'avais le crane rouge à la fin). J'ai essayé sur une zone de bien les faire rentrer pour voir mais même en appuyant fort dessus ça n'était pas le cas (et ça faisait très mal). Du coup je me demande en quoi la taille est importante ? Quel intérêt de prendre un 1.5mm ou un 0.5 vu que de toute façon les aiguilles ne rentrent pas entièrement dans le crane ??! Ou alors je m'y prend mal.


- Autre question : Depuis ma séance mon cuir chevelu me démange, pas tout le temps mais de temps en temps. Est ce que c'est un signe habituel ? Est ce bon signe ou plutôt signe d'une mauvaise utilisation ?

Je vous remercie par avance pour vos avis, j’espère que les résultats seront là.

Messages: 11
Inscription: 01 Jan 2020, 19:21

Re: Micro needling (aiguillage)

Message non lupar Calvitied » 22 Jan 2020, 15:17

Salut !

Personnellement j'ai commencé le minoxidil + dermaroller (1.5mm) depuis 3-4 semaines. J'ai une calvitie diffuse assez prononcé et j'avais jusque là fait aucun traitement ni prit soin de mes cheveux.
Depuis que j'ai commencé, j'ai eu un léger shelding mais rien d'affolant, pas de grosse chute pour moi. Et je peux déjà constater des petites repoussent au niveau des golfes où il n'y avait rien, et un petit duvet aussi. Donc c'est bien parti, mais je pense avoir de meilleurs résultats d'ici un mois.
Par contre j'ai pas remarquer de gros changement sur d'autre partie, en même temps avec une diffuse c'est compliqué de s'en rendre compte surtout que j'ai pas les cheveux court.

Pour l'instant les résultats sont encourageant, après le fait de n'avoir jamais fait aucun traitement jusque là m'aide grandement, ça fait clairement du bien à mes cheveux le minoxidil/dermaroller.

Je tiens à préciser que je fais 1 à 2 séances de dermaroller dans la semaine, et j'applique le minoxidil une fois par jour le soir (une dizaine de pulvérisation). Je reviendrais dans 1 mois pour raconter l’évolution de tout ça.

Messages: 176
Inscription: 18 Déc 2018, 11:29

Re: Micro needling (aiguillage)

Message non lupar YellowBrickRoad » 22 Jan 2020, 16:16

MTKWD a écrit:Hello :wave:

De retour pour vous donner quelques résultats et vous poser également quelques questions...

J'ai donc repris début novembre le dermaroller que j'avais arrêté pendant l'été après un peu plus de 3 mois et demi d'utilisation (avril, mai, juin et juillet). J'ai aussi changé de minoxidil car le Bailleul me faisait des douleurs dans le cuir chevelu. Dès que j'ai repris le dermaroller couplé à ce nouveau minox, j'ai vu des repousses venir très rapidement. Hélas, je n'en vois plus beaucoup depuis... Ça a été pas mal au niveau de la LF, il n'y avait pas non plus 1000 cheveux mais après 2 semaines de reprise de dermaroller c'était visible. Après, il est assez difficile d'observer les repousses ailleurs qu'au niveau de la LF.

Par contre, les mauvais côtés du dermaroller sont revenus... Je ne savais pas avant de reprendre les séances au moins de novembre que ces effets secondaires perçus avant et pendant l'été étaient liés au micro aiguillage. Parmi les effets : petites peaux mortes dans le cuir chevelu qui apparaissent 2 - 3 jours après le passage, maux de tête et douleurs dans le cou (certainement lié à l'inflammation qu'engendre le roller).

Je me pose la question finalement du rapport bénéfice - risques du dermaroller. Certes dès la reprise j'ai eu des résultats et après plus rien (ou pas remarqué) mais à côté il y a quand même quelques effets secondaires gênants.


J'ai observé également pas mal de cheveux blancs au niveau du côté droit de ma tête (à proximité de la tempe)... Je ne suis pourtant pas âgé mais je m'interroge pour savoir si le dermaroller peut accélérer le processus de blanchiment ? Ce n'est pas un endroit où je passe celui-ci mais j'ai cru comprendre que les réactions inflammatoires produisent des radicaux libres ; ces mêmes radicaux libres jouent un rôle dans le blanchiment des cheveux. Et avec le micro aiguillage on produit justement une réaction inflammatoire. J'ai vraiment remarqué une poussée de cheveux blancs depuis la reprise du dermaroller, est-ce une coïncidence ? Avez-vous aussi remarqué plus de cheveux blancs depuis que vous faites des séances de micro aiguillage ?

Merci pour vos retours.



Des repousses après 2 semaines ça me semble impossible. L'impact d'un changement de régime sur les cheveux se fait ressentir vers 2-3 mois en général.
Les peaux mortes c'est normal si tu saignes pendant que tu utilises ton dermaroller la peau doit cicatriser ensuite et tu perds des croutes.
Concernant le blanchiment, non pas plus depuis que j'ai commencé.



Nicoodtl a écrit:Bonjour,

J'ai tout juste 30 ans et, j'ai remarqué vers mes 18 ans un recul des golfes mais ça ne m'a jamais trop inquiété vu que je n'ai jamais eu de ligne frontale bien dessinée et que c'est l'implantation de mon père. Plus de 10 ans plus tard ça s'est un peu empiré, mais rien de très méchant. Actuellement je dirai que je suis NW 2, mais sincèrement, ça me va "bien", je ne complexe pas du tout par rapport à mes golfes.

Par contre depuis un an et demi / 2 ans j'ai clairement l'impression que mes cheveux (qui sont très fins de nature) s'affinent encore un peu partout et que j'ai une perte de densité. Là encore rien de catastrophique, bien coiffé ça passe, mais dans certains cas avec une lumière spécifique ou les cheveux mouillé je ne peux plus me voiler la face, j'ai un problème de densité particulièrement à l'avant et au niveau du vertex ou on peut apercevoir mon crane.

Bon j'en suis ou stade ou c'est pas très grave, comme dit plus haut bien coiffé ça n'est pas choquant. On m'a déjà fait 2 ou 3 fois des remarques du genre "tu commences pas à perdre tes cheveux ?" mais c'était dans des conditions défavorables.

Toujours est il que je préfère prendre les choses en main maintenant plutôt que d'attendre et m'en vouloir d'avoir assisté au désastre sans rien faire. Etant donné que je ne suis pas à un point critique et que je vis bien jusqu'à maintenant, je préfère pour le moment tester et utiliser des solutions naturelles et peu contraignantes, quitte à passer à des solutions plus extrêmes plus tard si ça s'empire. Je ne souhaite pour le moment pas commencer le Minox mais le garde sous le coude pour plus tard (Propecia est définitivement exclu en revanche).

Bref jusqu'à maintenant j'ai pris ces mesures (depuis peu donc pas encore de retour sur l'efficacité) :

- Arrêt de la Nicotine
- Changement de Shampoing pour un 100% naturel peu agressif et lavages espacés au maximum (j'utilisais un Shampoing industriel tous les jours avant...)
- Complément alimentaire type Forcapil (Je pense remplacer par la levure de bière)
- Beaucoup de thé vert (gros consommateur de thé habituellement donc pas contraignant, j'ai juste remplacé tous mes thé par du vert)
- 2 fois par semaine je met un mélange que j'ai fait moi même avec huile de ricin, et HE de Romarin / HE Menthe poivrée
- Et, je viens de commencer ce fameux Dermaroller.

Bref un ensemble de mesures peu coûteuses, peu contraignante, et qui ne peuvent pas faire de mal donc autant ne pas s'en priver.

Si je poste ça ici c'est justement car j'aurai quelques questions sur l'usage du Dermaroller. Grace à ce topic (merci d'ailleurs) et d'autres sources sur Internet j'ai donc commandé il y a quelques jours un Dermaroller 1.5mm, et fait ma première "séance" ce week end. Suite à cette séance j'ai quelques interrogations :

- On conseille généralement un Derma 1.5mm. J'en ai commandé un, dans la notice et un peu partout sur le net il est bien indiqué qu'il faut le faire rouler, avec une légère pression mais ne pas appuyer trop fort. C'est donc ce que je fais, mais au final les aiguillent sont loin de rentrer entièrement dans le crane (pourtant j'avais le crane rouge à la fin). J'ai essayé sur une zone de bien les faire rentrer pour voir mais même en appuyant fort dessus ça n'était pas le cas (et ça faisait très mal). Du coup je me demande en quoi la taille est importante ? Quel intérêt de prendre un 1.5mm ou un 0.5 vu que de toute façon les aiguilles ne rentrent pas entièrement dans le crane ??! Ou alors je m'y prend mal.


- Autre question : Depuis ma séance mon cuir chevelu me démange, pas tout le temps mais de temps en temps. Est ce que c'est un signe habituel ? Est ce bon signe ou plutôt signe d'une mauvaise utilisation ?

Je vous remercie par avance pour vos avis, j’espère que les résultats seront là.


Tu utilises 1,5mm une fois par semaine pour te creer des micros plaies (donc il faut que ça soit rouge mais pas forcément avec du sang) et forcer ton scalp a créer de nouveaux folicules pileux, ça doit se faire toutes les semaines pour ne pas interrompre le processus de cicatrisation concretement.

Tu utilises 0,5mm tous les jours pour favoriser la pénétration des produits topiques que tu appliques.

Donc il y a une grosse différence entre wounding (1,5mm) et rolling (0,5mm), pas les mêmes process et pas les mêmes fréquences.


Dans ma première semaine j'ai eu c'est effet démangeaison mais pas longtemps 3-4 jours et plus rien après.

Messages: 176
Inscription: 18 Déc 2018, 11:29

Re: Micro needling (aiguillage)

Message non lupar YellowBrickRoad » 22 Jan 2020, 16:16

YellowBrickRoad a écrit:
MTKWD a écrit:Hello :wave:

De retour pour vous donner quelques résultats et vous poser également quelques questions...

J'ai donc repris début novembre le dermaroller que j'avais arrêté pendant l'été après un peu plus de 3 mois et demi d'utilisation (avril, mai, juin et juillet). J'ai aussi changé de minoxidil car le Bailleul me faisait des douleurs dans le cuir chevelu. Dès que j'ai repris le dermaroller couplé à ce nouveau minox, j'ai vu des repousses venir très rapidement. Hélas, je n'en vois plus beaucoup depuis... Ça a été pas mal au niveau de la LF, il n'y avait pas non plus 1000 cheveux mais après 2 semaines de reprise de dermaroller c'était visible. Après, il est assez difficile d'observer les repousses ailleurs qu'au niveau de la LF.

Par contre, les mauvais côtés du dermaroller sont revenus... Je ne savais pas avant de reprendre les séances au moins de novembre que ces effets secondaires perçus avant et pendant l'été étaient liés au micro aiguillage. Parmi les effets : petites peaux mortes dans le cuir chevelu qui apparaissent 2 - 3 jours après le passage, maux de tête et douleurs dans le cou (certainement lié à l'inflammation qu'engendre le roller).

Je me pose la question finalement du rapport bénéfice - risques du dermaroller. Certes dès la reprise j'ai eu des résultats et après plus rien (ou pas remarqué) mais à côté il y a quand même quelques effets secondaires gênants.


J'ai observé également pas mal de cheveux blancs au niveau du côté droit de ma tête (à proximité de la tempe)... Je ne suis pourtant pas âgé mais je m'interroge pour savoir si le dermaroller peut accélérer le processus de blanchiment ? Ce n'est pas un endroit où je passe celui-ci mais j'ai cru comprendre que les réactions inflammatoires produisent des radicaux libres ; ces mêmes radicaux libres jouent un rôle dans le blanchiment des cheveux. Et avec le micro aiguillage on produit justement une réaction inflammatoire. J'ai vraiment remarqué une poussée de cheveux blancs depuis la reprise du dermaroller, est-ce une coïncidence ? Avez-vous aussi remarqué plus de cheveux blancs depuis que vous faites des séances de micro aiguillage ?

Merci pour vos retours.



Des repousses après 2 semaines ça me semble impossible. L'impact d'un changement de régime sur les cheveux se fait ressentir vers 2-3 mois en général.
Les peaux mortes c'est normal si tu saignes pendant que tu utilises ton dermaroller la peau doit cicatriser ensuite et tu perds des croutes.
Concernant le blanchiment, non pas plus depuis que j'ai commencé.



Nicoodtl a écrit:Bonjour,

J'ai tout juste 30 ans et, j'ai remarqué vers mes 18 ans un recul des golfes mais ça ne m'a jamais trop inquiété vu que je n'ai jamais eu de ligne frontale bien dessinée et que c'est l'implantation de mon père. Plus de 10 ans plus tard ça s'est un peu empiré, mais rien de très méchant. Actuellement je dirai que je suis NW 2, mais sincèrement, ça me va "bien", je ne complexe pas du tout par rapport à mes golfes.

Par contre depuis un an et demi / 2 ans j'ai clairement l'impression que mes cheveux (qui sont très fins de nature) s'affinent encore un peu partout et que j'ai une perte de densité. Là encore rien de catastrophique, bien coiffé ça passe, mais dans certains cas avec une lumière spécifique ou les cheveux mouillé je ne peux plus me voiler la face, j'ai un problème de densité particulièrement à l'avant et au niveau du vertex ou on peut apercevoir mon crane.

Bon j'en suis ou stade ou c'est pas très grave, comme dit plus haut bien coiffé ça n'est pas choquant. On m'a déjà fait 2 ou 3 fois des remarques du genre "tu commences pas à perdre tes cheveux ?" mais c'était dans des conditions défavorables.

Toujours est il que je préfère prendre les choses en main maintenant plutôt que d'attendre et m'en vouloir d'avoir assisté au désastre sans rien faire. Etant donné que je ne suis pas à un point critique et que je vis bien jusqu'à maintenant, je préfère pour le moment tester et utiliser des solutions naturelles et peu contraignantes, quitte à passer à des solutions plus extrêmes plus tard si ça s'empire. Je ne souhaite pour le moment pas commencer le Minox mais le garde sous le coude pour plus tard (Propecia est définitivement exclu en revanche).

Bref jusqu'à maintenant j'ai pris ces mesures (depuis peu donc pas encore de retour sur l'efficacité) :

- Arrêt de la Nicotine
- Changement de Shampoing pour un 100% naturel peu agressif et lavages espacés au maximum (j'utilisais un Shampoing industriel tous les jours avant...)
- Complément alimentaire type Forcapil (Je pense remplacer par la levure de bière)
- Beaucoup de thé vert (gros consommateur de thé habituellement donc pas contraignant, j'ai juste remplacé tous mes thé par du vert)
- 2 fois par semaine je met un mélange que j'ai fait moi même avec huile de ricin, et HE de Romarin / HE Menthe poivrée
- Et, je viens de commencer ce fameux Dermaroller.

Bref un ensemble de mesures peu coûteuses, peu contraignante, et qui ne peuvent pas faire de mal donc autant ne pas s'en priver.

Si je poste ça ici c'est justement car j'aurai quelques questions sur l'usage du Dermaroller. Grace à ce topic (merci d'ailleurs) et d'autres sources sur Internet j'ai donc commandé il y a quelques jours un Dermaroller 1.5mm, et fait ma première "séance" ce week end. Suite à cette séance j'ai quelques interrogations :

- On conseille généralement un Derma 1.5mm. J'en ai commandé un, dans la notice et un peu partout sur le net il est bien indiqué qu'il faut le faire rouler, avec une légère pression mais ne pas appuyer trop fort. C'est donc ce que je fais, mais au final les aiguillent sont loin de rentrer entièrement dans le crane (pourtant j'avais le crane rouge à la fin). J'ai essayé sur une zone de bien les faire rentrer pour voir mais même en appuyant fort dessus ça n'était pas le cas (et ça faisait très mal). Du coup je me demande en quoi la taille est importante ? Quel intérêt de prendre un 1.5mm ou un 0.5 vu que de toute façon les aiguilles ne rentrent pas entièrement dans le crane ??! Ou alors je m'y prend mal.


- Autre question : Depuis ma séance mon cuir chevelu me démange, pas tout le temps mais de temps en temps. Est ce que c'est un signe habituel ? Est ce bon signe ou plutôt signe d'une mauvaise utilisation ?

Je vous remercie par avance pour vos avis, j’espère que les résultats seront là.


Tu utilises 1,5mm une fois par semaine pour te creer des micros plaies (donc il faut que ça soit rouge mais pas forcément avec du sang) et forcer ton scalp a créer de nouveaux folicules pileux, ça doit se faire toutes les semaines pour ne pas interrompre le processus de cicatrisation concretement.

Tu utilises 0,5mm tous les jours pour favoriser la pénétration des produits topiques que tu appliques.

Donc il y a une grosse différence entre wounding (1,5mm) et rolling (0,5mm), pas les mêmes process et pas les mêmes fréquences.


Dans ma première semaine j'ai eu cet effet démangeaison mais pas longtemps 3-4 jours et plus rien après.

Messages: 36
Inscription: 14 Oct 2019, 13:16

Re: Micro needling (aiguillage)

Message non lupar m79 » 22 Jan 2020, 16:43

Nicoodtl a écrit: Je ne souhaite pour le moment pas commencer le Minox mais le garde sous le coude pour plus tard (Propecia est définitivement exclu en revanche).



Sans vouloir te décourager, il y a très peu de témoignages de personnes ayant obtenu des résultats avec le dermarolling seul, sans minox. C'est quand on ajoute du minox que la plupart des gens obtiennent des résultats.

Après comme l'explique très bien YellowBrickRoad il y a 2 méthodes (l'une fréquente et peu profonde, pour favoriser la pénétration du minoxidil (donc sans minox ça sert à rien!)), et l'autre plus profonde et moins fréquente qui doit permettre la création de nouveaux follicules par le "wounding". Là aussi il semblerait bien que le minox joue un rôle, en favorisant la création de follicules pileux lors de la régénération.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Recherche expérimentale: les traitements à venir

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Google [Bot]