International Hair Loss Forum - Vidéo DHT un mythe?

Vidéo DHT un mythe?

Messages: 41
Inscription: 25 Avr 2014, 16:18

Re: Vidéo DHT un mythe?

Message non lupar Epha » 01 Nov 2018, 12:33

Le rôle de la fina dans la conservation des cheveux ne serait peut-être pas liée à son action anti-DHT.
Un argument allant dans ce sens est que le taux de DHT va diminuant avec l'âge or la progression de l'alopécie s'accentue avec le temps.
Pourquoi son efficacité diminue-t-elle avec le temps ?
Aussi, pourquoi ne fonctionne-t-elle pas aussi bien avec tout le monde ?
Dernière édition par Epha le 01 Nov 2018, 13:04, édité 1 fois.

Messages: 23
Inscription: 05 Mar 2016, 08:43

Re: Vidéo DHT un mythe?

Message non lupar T_Master » 01 Nov 2018, 12:45

Faudrait une autre sous section de forum en fait.

Je vois pas trop comment l’homéopathie, les huiles essentielles, les conseil d'hygiène de vie, le maraboutage, ou autres croyances, font lien avec la "Recherche expérimentale". o_O

Messages: 41
Inscription: 25 Avr 2014, 16:18

Re: Vidéo DHT un mythe?

Message non lupar Epha » 01 Nov 2018, 12:57

Ou un transfert vers la rubrique idoine du forum...

Messages: 223
Inscription: 08 Mar 2018, 15:01

Re: Vidéo DHT un mythe?

Message non lupar jean-luc88 » 01 Nov 2018, 13:07

Epha a écrit:Le rôle de la fina dans la conservation des cheveux ne serait peut-être pas liée à son action anti-DHT.
Un argument allant dans ce sens est que le taux de DHT va diminuant avec l'âge or la progression de l'alopécie s'accentue avec le temps.
Pourquoi son efficacité diminue-t-elle avec le temps ?
Aussi, pourquoi ne fonctionne-t-elle pas aussi bien avec tout le monde ?


C'est ma vision aussi (et de médecin avec qui j'ai discuté). Il doit avoir quelque chose dans fina qui marche chez certains. J'ai par exemple lu qu'avec fina, l'alcoolisme diminuait chez beaucoup, que la peau était plus sèche (or certains avaient le problème d'avoir une peau trop grasse). Or ce sont des éléments qui accentuent la chute de cheveux, si on les supprime normal que ça diminue.
Puis il y a des gens avec un taux de DHT très bas, qui perdent énormément de cheveux.

Bref, tout ça n'est pas très clair et c'est intéressant d'en discuter avec d'autres qui se sont intéressés à la question.

Messages: 430
Inscription: 27 Juin 2016, 19:29

Re: Vidéo DHT un mythe?

Message non lupar jrd14 » 01 Nov 2018, 19:48

Epha a écrit:Le rôle de la fina dans la conservation des cheveux ne serait peut-être pas liée à son action anti-DHT.
Un argument allant dans ce sens est que le taux de DHT va diminuant avec l'âge or la progression de l'alopécie s'accentue avec le temps.
Pourquoi son efficacité diminue-t-elle avec le temps ?
Aussi, pourquoi ne fonctionne-t-elle pas aussi bien avec tout le monde ?


Je le rappelle mais l'effet de la fina sur l'AAG n'est qu'une conséquence secondaire de la baisse de DHT dans le sang que la molécule implique , la fina ne s'attaque pas directement et localement au taux de DHT dans le cuir chevelu ( par exemple une étude , publié ici par un membre, mentionnait que 5 mg de fina réduisait en moyenne la DHT de 70% dans le sang mais de seulement 40 % dans le cuir chevelu). De plus , tout le monde n'est pas génétiquement sensible de la même manière à la DHT au niveau des follicules pilleux.

Pour ta première question , je pense tout simplement que la DHT "use" ( les miniaturise ) les follicules en raccourcissant progressivement ses cycles ( qui sont déterminés pour tout le monde ) et que la progression inéluctable de l'AAG vers la calvitie se fait de manière plus ou moins lente selon les personnes ( et leurs sensibilités à la DHT , ainsi que son taux de base) et que généralement vers 45/50 ans lorsque la DHT commence à diminuer le "gros du travail " a déjà été fait.

Messages: 223
Inscription: 08 Mar 2018, 15:01

Re: Vidéo DHT un mythe?

Message non lupar jean-luc88 » 01 Nov 2018, 20:05

jrd14 a écrit:
Epha a écrit:Le rôle de la fina dans la conservation des cheveux ne serait peut-être pas liée à son action anti-DHT.
Un argument allant dans ce sens est que le taux de DHT va diminuant avec l'âge or la progression de l'alopécie s'accentue avec le temps.
Pourquoi son efficacité diminue-t-elle avec le temps ?
Aussi, pourquoi ne fonctionne-t-elle pas aussi bien avec tout le monde ?


Je le rappelle mais l'effet de la fina sur l'AAG n'est qu'une conséquence secondaire de la baisse de DHT dans le sang que la molécule implique , la fina ne s'attaque pas directement et localement au taux de DHT dans le cuir chevelu ( par exemple une étude , publié ici par un membre, mentionnait que 5 mg de fina réduisait en moyenne la DHT de 70% dans le sang mais de seulement 40 % dans le cuir chevelu). De plus , tout le monde n'est pas génétiquement sensible de la même manière à la DHT au niveau des follicules pilleux.

Pour ta première question , je pense tout simplement que la DHT "use" ( les miniaturise ) les follicules en raccourcissant progressivement ses cycles ( qui sont déterminés pour tout le monde ) et que la progression inéluctable de l'AAG vers la calvitie se fait de manière plus ou moins lente selon les personnes ( et leurs sensibilités à la DHT , ainsi que son taux de base) et que généralement vers 45/50 ans lorsque la DHT commence à diminuer le "gros du travail " a déjà été fait.


Pas forcément, il y a énormément de gens qui commencer à avoir une calvitie à 40 ou 50 ans. C'est de ce genre de cas qu'il parlait.

Messages: 41
Inscription: 25 Avr 2014, 16:18

Re: Vidéo DHT un mythe?

Message non lupar Epha » 02 Nov 2018, 15:16

jrd14 a écrit:Je le rappelle mais l'effet de la fina sur l'AAG n'est qu'une conséquence secondaire de la baisse de DHT dans le sang que la molécule implique , la fina ne s'attaque pas directement et localement au taux de DHT dans le cuir chevelu ( par exemple une étude , publié ici par un membre, mentionnait que 5 mg de fina réduisait en moyenne la DHT de 70% dans le sang mais de seulement 40 % dans le cuir chevelu). De plus , tout le monde n'est pas génétiquement sensible de la même manière à la DHT au niveau des follicules pilleux.

Pour ta première question , je pense tout simplement que la DHT "use" ( les miniaturise ) les follicules en raccourcissant progressivement ses cycles ( qui sont déterminés pour tout le monde ) et que la progression inéluctable de l'AAG vers la calvitie se fait de manière plus ou moins lente selon les personnes ( et leurs sensibilités à la DHT , ainsi que son taux de base) et que généralement vers 45/50 ans lorsque la DHT commence à diminuer le "gros du travail " a déjà été fait.



Merci pour tes réponses.

Effectivement la finastéride est un inibiteur de 5a-r (type II et III) et par conséquent diminue la production de DHT en réduisant 2 des 3 enzymes mises en jeu dans la production de la DHT.
Elle de s'attaque donc pas directement à la DHT mais la fait quand même diminuer.
Je ne pense pas avoir dit le contraire.

Ce que je voulais plus mettre en avant dans mes questions c'est l'importance relative de la DHT dans l'alopécie.
D'où le fait que je parlais d'une prédisposition génétique mais pas forcément en lien avec la DHT.
Le taux de DHT diminue avec l'âge et, intuitivemement, ça ne m'explique pas vraiment pourquoi le travail continue même si "le gros de celui-ci" a été fait ?
Pour reprendre une autre allégorie : quand j'arrête de creuser un trou, il ne s'aggrandit plus.

Quid de l'efficacité relative de la fina chez les patients ? (tout le monde n'a pas l'air d'y réagir positivement)
Qu'est-ce qui peut causer une perte d'efficatité avec le temps ?


Source :
- Ferri, Fred F. (2014). Ferri's Clinical Advisor 2015 E-Book: 5 Books in 1. Elsevier Health Sciences. p. 580. ISBN 9780323084307.
- Azzouni F, Godoy A, Li Y, Mohler J (2012). "The 5 alpha-reductase isozyme family: a review of basic biology and their role in human diseases". Adv Urol. 2012: 530121. doi:10.1155/2012/530121. PMC 3253436. PMID 22235201.
- Aggarwal S, Thareja S, Verma A, Bhardwaj TR, Kumar M (February 2010). "An overview on 5alpha-reductase inhibitors". Steroids. 75 (2): 109–53. doi:10.1016/j.steroids.2009.10.005. PMID 19879888.

Messages: 430
Inscription: 27 Juin 2016, 19:29

Re: Vidéo DHT un mythe?

Message non lupar jrd14 » 02 Nov 2018, 18:31

Epha a écrit:
jrd14 a écrit:Je le rappelle mais l'effet de la fina sur l'AAG n'est qu'une conséquence secondaire de la baisse de DHT dans le sang que la molécule implique , la fina ne s'attaque pas directement et localement au taux de DHT dans le cuir chevelu ( par exemple une étude , publié ici par un membre, mentionnait que 5 mg de fina réduisait en moyenne la DHT de 70% dans le sang mais de seulement 40 % dans le cuir chevelu). De plus , tout le monde n'est pas génétiquement sensible de la même manière à la DHT au niveau des follicules pilleux.

Pour ta première question , je pense tout simplement que la DHT "use" ( les miniaturise ) les follicules en raccourcissant progressivement ses cycles ( qui sont déterminés pour tout le monde ) et que la progression inéluctable de l'AAG vers la calvitie se fait de manière plus ou moins lente selon les personnes ( et leurs sensibilités à la DHT , ainsi que son taux de base) et que généralement vers 45/50 ans lorsque la DHT commence à diminuer le "gros du travail " a déjà été fait.



Merci pour tes réponses.

Effectivement la finastéride est un inibiteur de 5a-r (type II et III) et par conséquent diminue la production de DHT en réduisant 2 des 3 enzymes mises en jeu dans la production de la DHT.
Elle de s'attaque donc pas directement à la DHT mais la fait quand même diminuer.
Je ne pense pas avoir dit le contraire.

Ce que je voulais plus mettre en avant dans mes questions c'est l'importance relative de la DHT dans l'alopécie.
D'où le fait que je parlais d'une prédisposition génétique mais pas forcément en lien avec la DHT.
Le taux de DHT diminue avec l'âge et, intuitivemement, ça ne m'explique pas vraiment pourquoi le travail continue même si "le gros de celui-ci" a été fait ?
Pour reprendre une autre allégorie : quand j'arrête de creuser un trou, il ne s'aggrandit plus.

Quid de l'efficacité relative de la fina chez les patients ? (tout le monde n'a pas l'air d'y réagir positivement)
Qu'est-ce qui peut causer une perte d'efficatité avec le temps ?


Source :
- Ferri, Fred F. (2014). Ferri's Clinical Advisor 2015 E-Book: 5 Books in 1. Elsevier Health Sciences. p. 580. ISBN 9780323084307.
- Azzouni F, Godoy A, Li Y, Mohler J (2012). "The 5 alpha-reductase isozyme family: a review of basic biology and their role in human diseases". Adv Urol. 2012: 530121. doi:10.1155/2012/530121. PMC 3253436. PMID 22235201.
- Aggarwal S, Thareja S, Verma A, Bhardwaj TR, Kumar M (February 2010). "An overview on 5alpha-reductase inhibitors". Steroids. 75 (2): 109–53. doi:10.1016/j.steroids.2009.10.005. PMID 19879888.


Pour ma première partie je souhaitais seulement avancer qu'il ne me semble pas pertinent de supputer sur l'importance relative de la DHT dans l'AAG à travers le prisme d'une médication au fina, la finastéride ne contribue qu' à une relative diminution de la DHT localement dans le cuir chevelu et ne s'attaque pas directement au problème ( point sur lequel nous sommes d'accord semble-t-il).

Pour le reste , ton allégorie ne prend pas en compte que les cycles capillaires sont déterminés et finis ( dans le sens où ils ont une fin) et par nature "en mouvement" ( du moins sur un temps plus court qu'un sol).
Tout ça ne reste qu'une hypothèse.

Messages: 41
Inscription: 25 Avr 2014, 16:18

Re: Vidéo DHT un mythe?

Message non lupar Epha » 02 Nov 2018, 21:28

Sans partir davantage dans des envolées lyriques ( ;) ) nous nous sommes mal compris.

Nous sommes d'accord sur le fait que nous nous demandons si la diminution de la DHT est la cause de la relative efficacité de la finastéride.
Dès lors, je me demande quel est le "problème" physiologique qui nous fait perdre nos cheveux ?

Je ne comprends pas le lien des cycles capilaires avec l'aag ?
Pourrais-tu m'expliquer ton raisonnement stp ? (as-tu des études parlant de cycles de vie de cheveux accélérés dans l'aag ?)

Par pure honnêteté intellectuelle, j'ai pris de la duta pendant presque 10 ans, je prends actuellement de la fina (0,6 mg/day, 1 jour sur deux) et suis greffé.
Je ne dis donc pas que les inibiteurs de 5a-r sont totalement inefficaces mais sont imparfaits pour traiter l'aag.
Aussi, j'aimerais comprendre sur quel levier ils appuient pour ralentir l'aag lorsqu'ils fonctionnent.

Messages: 223
Inscription: 08 Mar 2018, 15:01

Re: Vidéo DHT un mythe?

Message non lupar jean-luc88 » 02 Nov 2018, 21:53

Epha a écrit:Sans partir davantage dans des envolées lyriques ( ;) ) nous nous sommes mal compris.

Nous sommes d'accord sur le fait que nous nous demandons si la diminution de la DHT est la cause de la relative efficacité de la finastéride.
Dès lors, je me demande quel est le "problème" physiologique qui nous fait perdre nos cheveux ?

Je ne comprends pas le lien des cycles capilaires avec l'aag ?
Pourrais-tu m'expliquer ton raisonnement stp ? (as-tu des études parlant de cycles de vie de cheveux accélérés dans l'aag ?)

Par pure honnêteté intellectuelle, j'ai pris de la duta pendant presque 10 ans, je prends actuellement de la fina (0,6 mg/day, 1 jour sur deux) et suis greffé.
Je ne dis donc pas que les inibiteurs de 5a-r sont totalement inefficaces mais sont imparfaits pour traiter l'aag.
Aussi, j'aimerais comprendre sur quel levier ils appuient pour ralentir l'aag lorsqu'ils fonctionnent.


Pourquoi selon toi, ils sont imparfait pour traiter l'aag (je demande ça pour faire avancer le débat ;) ) ?

Messages: 41
Inscription: 25 Avr 2014, 16:18

Re: Vidéo DHT un mythe?

Message non lupar Epha » 03 Nov 2018, 09:02

Je n'ai, malheureusement pas de réponses fermes et définitives.
De ce que j'ai pu lire l'aag serait multi-factorielles d'où sa complexité a trouver un traitement.
Voici peut-être quelques pistes : l'activité thyroidienne, le stress (le stress impactant la conversion de la T4 vers la T3), les oestrogens, la flore intestinale, le taux de calcium (déminéralistion) chez les personnes sujets à l'aag, la vascuralisation du scalp (sur ce point on rejoint la "théorie de la miniaturisation" mais des vaisseaux sanguins), la fibrose, le vieillissement...

Messages: 430
Inscription: 27 Juin 2016, 19:29

Re: Vidéo DHT un mythe?

Message non lupar jrd14 » 05 Nov 2018, 19:35

Epha a écrit:Nous sommes d'accord sur le fait que nous nous demandons si la diminution de la DHT est la cause de la relative efficacité de la finastéride.


Non , mon avis est que l'efficacité (relative) de la fina est bien causé par (la relative) diminution de la DHT.

Epha a écrit:Je ne comprends pas le lien des cycles capilaires avec l'aag ?
Pourrais-tu m'expliquer ton raisonnement stp ? (as-tu des études parlant de cycles de vie de cheveux accélérés dans l'aag ?)


Ce n'est pas référencé donc tu resteras peut-être sur "ta faim" mais voici une explication du Dr Mwamba ( qui se trouve sous le pseudo de "tshinos") , 3ème paragraphe de son commentaire :
post90622.html#p90622
Dernière édition par jrd14 le 06 Nov 2018, 19:35, édité 1 fois.

Messages: 41
Inscription: 25 Avr 2014, 16:18

Re: Vidéo DHT un mythe?

Message non lupar Epha » 06 Nov 2018, 08:17

jrd14 a écrit:Pour ma première partie je souhaitais seulement avancer qu'il ne me semble pas pertinent de supputer sur l'importance relative de la DHT dans l'AAG à travers le prisme d'une médication au fina, la finastéride ne contribue qu' à une relative diminution de la DHT localement dans le cuir chevelu et ne s'attaque pas directement au problème ( point sur lequel nous sommes d'accord semble-t-il).


jrd14 a écrit:...mon avis est que l'efficacité (relative) de la fina est bien causé par (la relative) diminution de la DHT.


Ou tu te contredis ou tu m'as totalement perdu du coup.

Merci pour le lien.

Messages: 430
Inscription: 27 Juin 2016, 19:29

Re: Vidéo DHT un mythe?

Message non lupar jrd14 » 06 Nov 2018, 19:34

Epha a écrit:
jrd14 a écrit:Pour ma première partie je souhaitais seulement avancer qu'il ne me semble pas pertinent de supputer sur l'importance relative de la DHT dans l'AAG à travers le prisme d'une médication au fina, la finastéride ne contribue qu' à une relative diminution de la DHT localement dans le cuir chevelu et ne s'attaque pas directement au problème ( point sur lequel nous sommes d'accord semble-t-il).


jrd14 a écrit:...mon avis est que l'efficacité (relative) de la fina est bien causé par (la relative) diminution de la DHT.


Ou tu te contredis ou tu m'as totalement perdu du coup.

Merci pour le lien.


Nous avons des difficultés à nous comprendre depuis le début, soit tu ne me "lis" pas correctement soit c'est moi qui ne m'exprime pas limpidement, si tel est le cas je m'en excuse.

Précédente

Retourner vers Discussions générales sur la perte des cheveux

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Aaron88, Bing [Bot], dandy, Djeetee, dob, Exabot [Bot], Google [Bot], relico