International Hair Loss Forum - La dysmorphophobie parlons-en

La dysmorphophobie parlons-en

Messages: 59
Inscription: 11 Nov 2017, 15:42

La dysmorphophobie parlons-en

Message non lupar Kodak » 08 Juin 2018, 13:17

A la lecture de qq témoignages récents, je me rends compte que certains individus n'étaient peut être pas de bons candidats à la greffe.

Idéalement, un chirurgien proposant de la FUE ou de la FUT devrait pouvoir évaluer les motivations de son patient avant la greffe, comme le fait un chirurgien plastique chez une femme désireuse de se faire refaire le nez.
En l'absence d'une telle évaluation, le risque n'est pas anodin d'opérer un patient présentant une certaine forme d'hypochondrie, appelée dysmorphophobie ou Body Dysmoprhic Disorder (BDD).
Certaines manifestations de ce trouble étant telles que le résultat ne conviendra jamais à la personne opérée, la plongeant encore plus dans le désarroi, la consommation de soins et finalement la quérulence.

Un peu de doc grand public sur la question :

https://www.lareponsedupsy.info/Dysmorphophobie

Modérateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 1221
Inscription: 26 Fév 2012, 16:16
Localisation: Ile-de-France

Re: La dysmorphophobie parlons-en

Message non lupar Logo » 15 Juil 2018, 08:31

Bonjour,

La dysmorphophobie (ou dysmorphobie) es en effet t un trouble à ne pas négliger qui devrait pouvoir être détecté avant toute intervention esthétique.
Mais ce n'est pas simple.
L'analyse des motivations faite par le praticien est souvent rapide et lacunaire, peu importe le domaine d'intervention, pour des raisons de manque de formations, de responsabilité légale et de logique financière.

Le sujet de la dysmorphophobie avait été un peu évoqué ici : conseils-avis-t2585.html#p29239

Cordialement

Retourner vers Discussions générales sur la perte des cheveux

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Google [Bot]