Surprenant...

enzov12
Messages : 449
Inscription : 11 sept. 2017, 09:14

Message non lu

En vérité je finis par me poser pas mal de questions désormais...
La présence de l'enzyme de conversion alpha 5 réductase n'est-elle pas tout simplement nécessaire pour activer les récepteurs aux androgènes..des cibles androgéniques qui ne sont pas activées par la testostérone en son absence?
En effet certains récepteurs aux androgènes n'ont besoin que de la testostérone alors que d'autres le sont par la DHT.

Or on sait inhiber la DHT grâce au finasteride ou de manière complète par le dutasteride, les 2 médicaments étant génériques aujourd'hui ce qui n'était pas le cas il-y-a 10 ans...

La critique évidente étant que plus on inhibe la DHT plus on augmente la testostérone. Et cet excès de testosterone risque alors de rencontrer l'autre enzyme de conversion aromatase qui transforme la testostérone...en oestradiol qui développe la très gênante Gynécomastie chez l'homme.

Le milieu du culturisme se faisait avoir avec les injections de testosterone qui aboutissaient au contraire du but recherché et qui donc féminisaient.

Des inibiteurs de l'aromatase existent pourtant bel et bien...
Répondre

Revenir à « Recherche expérimentale: les traitements à venir »