Kintor Pyrilutamide : Breezula bis ? 'Resultats' de la phase II

corsichute
Messages : 18
Inscription : 04 oct. 2021, 14:03

Message non lu

Bonjour à tous,

Petit point sur le KX-826 aka Pyrilutamide du labo chinois Kintor.
Après le scandale du proxalutamide ( traitement anti-androgène contre le covid-19 ) : https://www.midilibre.fr/2021/10/27/cov ... 893569.php , le labo Kintor qui est en phase de développement de la fameuse 'molécule miracle' Pyrilutamide devait se racheter auprès notamment de ses ( nombreux ) investisseurs. Je rappelle au passage que Kintor est un gouffre financier depuis quelques années, et que sa survie ne prévaut que par ses soutiens financiers, qui sont composés de hedge-funds qui finalement diluent les parts de cette société dans des produits de capital-investissement à risques ( vous pouvez vérifier, les 3/4 de ces produits sont notés 5/5 en terme de risques : gagner plus en s'exposant plus ). Vous rajoutez à tout cela la volatilité du titre : quasi -80% en quelques jours suite au problème rencontré avec le proxalutamide, et on obtient un audit du titre qui n'est pas bon du tout.

Néanmoins, revenons au Pyrilutamide, Kintor a annoncé le 2 janvier que la phase III ( dernière phase avant l'AMM ) a été entamée, rappelons que :

Phase I : on teste la sécurité du produit. Est-il dangereux ?

Phase II : on teste l'efficacité du produit. Est-il efficace ?

Phase III : on compare le produit avec le traitement de référence sur le marché, si celui-ci est plus safe et efficace, AMM accordée. A-t-il une utilité sur le marché ?


Passer les phases est un process fastidieux et très cher mais inéluctable, c'est plutôt rassurant me direz vous; Surtout que Kintor travaille auprès de la NMPA ( équivalent de l'ARS Chinois ) et de la FDA ( idem pour les USA ) mais n'oublions pas que : le Breezula ( CB-03-01 ) de Cassiopea et le SAMUMED ( SM04554 ) de Biosplice ont atteint respectivement la phase IIb et la phase III avant que les recherches sur ces produits semblent avoir été abandonnées.

Kintor devait communiquer les résultats de la phase II lors d'une conférence ( info qui a fuité d'un employé ) le 14janv 2022 soit aujourd'hui. Le fait est qu'après quelques recherches il s'avère que la conférence en question a eue lieu hier. Après visionnage de celle-ci, il s'avère que Kintor évoque la Pyrilutamide durant une 10aine de minutes, Dix minute c'est long, surtout pour ne rien dire.

Le néant total, beaucoup de blabla du style : ça fonctionne, c'est safe, on travaille dessus etc mais aucune data concrète, rien. Rajoutons à cela un soupçon d'amateurisme vis à vis des diapo de la présentation et ça donne une bonne soupe de pessimisme pour la suite. Voici le lien de la conférence pour ceux qui veulent y jeter un coup d'oeil : https://d7zyd276c902t.cloudfront.net/jp ... _1080p.mp4

Pas de panique pour autant, je me trompe peut-être et leur stratégie est potentiellement de ne pas communiquer trop tôt sur le sujet pour se préparer de la meilleure manière à se structurer si le produit venait à être vraiment efficace. Wait and see
Pièces jointes
détenteurs majoritaires actions Kintor
détenteurs majoritaires actions Kintor
supercuni1
Messages : 51
Inscription : 28 oct. 2021, 16:09

Message non lu

corsichute a écrit : 14 janv. 2022, 13:51 Bonjour à tous,

Petit point sur le KX-826 aka Pyrilutamide du labo chinois Kintor.
Après le scandale du proxalutamide ( traitement anti-androgène contre le covid-19 ) : https://www.midilibre.fr/2021/10/27/cov ... 893569.php , le labo Kintor qui est en phase de développement de la fameuse 'molécule miracle' Pyrilutamide devait se racheter auprès notamment de ses ( nombreux ) investisseurs. Je rappelle au passage que Kintor est un gouffre financier depuis quelques années, et que sa survie ne prévaut que par ses soutiens financiers, qui sont composés de hedge-funds qui finalement diluent les parts de cette société dans des produits de capital-investissement à risques ( vous pouvez vérifier, les 3/4 de ces produits sont notés 5/5 en terme de risques : gagner plus en s'exposant plus ). Vous rajoutez à tout cela la volatilité du titre : quasi -80% en quelques jours suite au problème rencontré avec le proxalutamide, et on obtient un audit du titre qui n'est pas bon du tout.

Néanmoins, revenons au Pyrilutamide, Kintor a annoncé le 2 janvier que la phase III ( dernière phase avant l'AMM ) a été entamée, rappelons que :

Phase I : on teste la sécurité du produit. Est-il dangereux ?

Phase II : on teste l'efficacité du produit. Est-il efficace ?

Phase III : on compare le produit avec le traitement de référence sur le marché, si celui-ci est plus safe et efficace, AMM accordée. A-t-il une utilité sur le marché ?


Passer les phases est un process fastidieux et très cher mais inéluctable, c'est plutôt rassurant me direz vous; Surtout que Kintor travaille auprès de la NMPA ( équivalent de l'ARS Chinois ) et de la FDA ( idem pour les USA ) mais n'oublions pas que : le Breezula ( CB-03-01 ) de Cassiopea et le SAMUMED ( SM04554 ) de Biosplice ont atteint respectivement la phase IIb et la phase III avant que les recherches sur ces produits semblent avoir été abandonnées.

Kintor devait communiquer les résultats de la phase II lors d'une conférence ( info qui a fuité d'un employé ) le 14janv 2022 soit aujourd'hui. Le fait est qu'après quelques recherches il s'avère que la conférence en question a eue lieu hier. Après visionnage de celle-ci, il s'avère que Kintor évoque la Pyrilutamide durant une 10aine de minutes, Dix minute c'est long, surtout pour ne rien dire.

Le néant total, beaucoup de blabla du style : ça fonctionne, c'est safe, on travaille dessus etc mais aucune data concrète, rien. Rajoutons à cela un soupçon d'amateurisme vis à vis des diapo de la présentation et ça donne une bonne soupe de pessimisme pour la suite. Voici le lien de la conférence pour ceux qui veulent y jeter un coup d'oeil : https://d7zyd276c902t.cloudfront.net/jp ... _1080p.mp4

Pas de panique pour autant, je me trompe peut-être et leur stratégie est potentiellement de ne pas communiquer trop tôt sur le sujet pour se préparer de la meilleure manière à se structurer si le produit venait à être vraiment efficace. Wait and see
Merci pour ces infos, par contre sur cette partie
le Breezula ( CB-03-01 ) de Cassiopea et le SAMUMED ( SM04554 ) de Biosplice ont atteint respectivement la phase IIb et la phase III avant que les recherches sur ces produits semblent avoir été abandonnées
Pour Samumed je suis d'accord, pour Breezula la phase IIB est en cours, mais les recherches ne s'arrêtent pas, elles sont retardés pour une arrivée prévue 2024-2025 à moins que tu aies une info que je n'ai pas.

A te lire.
jrd14
Messages : 645
Inscription : 27 juin 2016, 19:29

Message non lu

Bonjour,

Merci pour ces infos récentes !

Par contre, il serait peut-être plus pertinent de centraliser toutes les infos dans un même sujet car ça fait déjà le 3ème sujets à la suite sur Kintor/Pyrilutamide.
Répondre

Revenir à « Recherche expérimentale: les traitements à venir »