Cas de l'alopécie féminine

Avatar de l’utilisateur
Mathieu-HattingenHT
Consultant/Représentant
Consultant/Représentant
Messages : 200
Inscription : 16 nov. 2012, 10:33

Message non lu

L'alopécie féminine



La perte de cheveux chez la femme peut être due à de multiples facteurs:
Un facteur génétique ou calvitie féminine, après la grossesse, le stress, l'alimentation, les déséquilibres hormonaux, des maladies, après des opérations médicales, lors des chimiothérapie, la trichotillomanie...

La perte de cheveux féminine est généralement différente de la perte de cheveux masculine, ainsi au lieu d'utiliser la classification de Norwood on utilise celle de Ludwig.
La plupart du temps la ligne frontale reste en grande partie intacte (même si elle peut reculer légèrement et être légèrement moins dense), mais derrière la ligne frontale la densité des cheveux a tendance a diminuer et il y a une reprise de l'affinement au niveau de la raie centrale (dessus du crâne), ce qui rend la séparation entre les cotés et cette zone plus large.
Image

En raison des différentes origines pour lesquelles la perte de cheveux féminine peut apparaitre, il est toujours très important de se soumettre à un test sanguin, qui en fonction du résultat pourra déterminer le type de traitement à suivre.

En ce qui concerne une greffe de cheveux, l'approche peut parfois être différente selon les cas, en particulier si la zone donneuse est limitée et suivant le style de perte de cheveux. La redistribution des greffons ne peut pas simplement épaissir une zone entière, le placement du greffon est stratégiquement déployés pour obtenir la meilleure amélioration cosmétique possible. Deux domaines importants ont souvent besoin d'être traitées: la ligne frontale (avec la zone frontale latérale D/G) et la zone centrale.
La ligne frontale est très importante comme dans toute transplantation capillaire car elle dessine le visage, puis ensuite le tiers frontale ou la zone centrale directement derrière la ligne frontale, car la greffe au niveau des ces zones est importante pour bloquer l'impact de la lumière et donner une image de plénitude à l'oeil nu.

Comme avec n'importe quelle greffe de cheveux une longueur de cheveux raisonnable donnera un look optimal et pour une femme c'est évidemment plus facile car les options de coupe de cheveux et de coiffure sont beaucoup plus variés...
Un élément également important est de comprendre comment la femme souhaite coiffer ses cheveux, à court et à long terme.
Si la zone donneuse est limitée, une restauration totale sur la zone à greffer ne pourra pas être atteinte, il est donc primordial de regarder le style de cheveux (frisé, épais, noir, etc...) de telle manière que le style du cheveux donne la meilleure illusion d'épaisseur et donc de densité possible, ainsi le fait que chaque cheveux pose l'un sur l'autre de manière plus efficace est une donnée importante à prendre en compte pour le praticien.
Image

Mathieu Représentant Hattingen Hair
E-mail: mathieu@hattingenhair.com
Tel: 06.37.57.95.01 (France)
Site internet: http://www.hattingenhair.com/en
Blog Hattingen Hair en Français: http://hattingenhairgreffedecheveux.wordpress.com

"Je ne suis pas docteur, mes avis ne sont pas des recommandations médicales"
olli
Messages : 1
Inscription : 22 mai 2015, 18:23

Message non lu

Bonsoir, peut on obtenir de bons resultats avec des cheveux très fins ?
Avatar de l’utilisateur
Logo
Modérateur
Modérateur
Messages : 1257
Inscription : 26 févr. 2012, 16:16
Localisation : Ile-de-France

Message non lu

Bonjour

Les caractéristiques des cheveux forment une des composantes qui conditionnent le résultat esthétique d'une greffe.
Mais le seul diamètre ne suffit pas à déterminer si le résultat final sera satisfaisant ou non.

Toutefois, il est bien entendu possible de réaliser une jolie greffe sur des cheveux fins.
Pour optimiser l'effet de couverture, le praticien aura tendance à accroitre la densité implantée par rapport à des cheveux de diamètre plus important.

Cordialement
Modérateur
Charte du forum : viewtopic.php?f=6&t=307
Mettre des photos : viewtopic.php?f=26&t=1429
Restriction messagerie : viewtopic.php?f=26&t=1699
Effort sur l'orthographe : viewtopic.php?f=26&t=2845
Courriel : logo.ihlf@gmail.com
Avatar de l’utilisateur
Melik
Messages : 6
Inscription : 13 juin 2016, 07:29

Message non lu

J’ai une amie qui perdait 20-30 cheveux après la douche chaque jour. Donc elle a consulté 2 ou 3 médecins, fait des analyses etc. Aucun n’a rien trouvé. Elle a fini par couper des cheveux. A la fin du compte elle a dit que tout ça avait bien marché. C'était quoi ?
Glouglou01
Messages : 1
Inscription : 22 déc. 2017, 06:26

Message non lu

Mathieu-HattingenHT a écrit :
L'alopécie féminine



La perte de cheveux chez la femme peut être due à de multiples facteurs:
Un facteur génétique ou calvitie féminine, après la grossesse, le stress, l'alimentation, les déséquilibres hormonaux, des maladies, après des opérations médicales, lors des chimiothérapie, la trichotillomanie...

La perte de cheveux féminine est généralement différente de la perte de cheveux masculine, ainsi au lieu d'utiliser la classification de Norwood on utilise celle de Ludwig.
La plupart du temps la ligne frontale reste en grande partie intacte (même si elle peut reculer légèrement et être légèrement moins dense), mais derrière la ligne frontale la densité des cheveux a tendance a diminuer et il y a une reprise de l'affinement au niveau de la raie centrale (dessus du crâne), ce qui rend la séparation entre les cotés et cette zone plus large.
Image

En raison des différentes origines pour lesquelles la perte de cheveux féminine peut apparaitre, il est toujours très important de se soumettre à un test sanguin, qui en fonction du résultat pourra déterminer le type de traitement à suivre.

En ce qui concerne une greffe de cheveux, l'approche peut parfois être différente selon les cas, en particulier si la zone donneuse est limitée et suivant le style de perte de cheveux. La redistribution des greffons ne peut pas simplement Rachat de crédit épaissir une zone entière, le placement du greffon est stratégiquement déployés pour obtenir la meilleure amélioration cosmétique possible. Deux domaines importants ont souvent besoin d'être traitées: la ligne frontale (avec la zone frontale latérale D/G) et la zone centrale.
La ligne frontale est très importante comme dans toute transplantation capillaire car elle dessine le visage, puis ensuite le tiers frontale ou la zone centrale directement derrière la ligne frontale, car la greffe au niveau des ces zones est importante pour bloquer l'impact de la lumière et donner une image de plénitude à l'oeil nu.

Comme avec n'importe quelle greffe de cheveux une longueur de cheveux raisonnable donnera un look optimal et pour une femme c'est évidemment plus facile car les options de coupe de cheveux et de coiffure sont beaucoup plus variés...
Un élément également important est de comprendre comment la femme souhaite coiffer ses cheveux, à court et à long terme.
Si la zone donneuse est limitée, une restauration totale sur la zone à greffer ne pourra pas être atteinte, il est donc primordial de regarder le style de cheveux (frisé, épais, noir, etc...) de telle manière que le style du cheveux donne la meilleure illusion d'épaisseur et donc de densité possible, ainsi le fait que chaque cheveux pose l'un sur l'autre de manière plus efficace est une donnée importante à prendre en compte pour le praticien.
Bonjour, merci pour ces infos :)
dzhair
Messages : 2
Inscription : 31 mars 2022, 16:28

Message non lu

C'est la même maladie dont souffre la femme de will smith. Moi, dans cette situation, j'aurais pas hésité à enfiler un khimar. Comme quoi, le voile islamique a d'autres atouts à faire valoir en dehors du fait de créer la polémique
Guillb
Messages : 58
Inscription : 30 juin 2021, 14:51

Message non lu

dzhair a écrit : 14 avr. 2022, 09:07 C'est la même maladie dont souffre la femme de will smith. Moi, dans cette situation, j'aurais pas hésité à enfiler un khimar. Comme quoi, le voile islamique a d'autres atouts à faire valoir en dehors du fait de créer la polémique
Techniquement c'est pas une maladie, ou alors on est un bon milliard d'hommes sur terre à en être malade ahah. C'est juste que le % de femmes touchées par l'alopécie androgénétique est beaucoup beaucoup - important que chez les hommes, et qu'elles ont des taux hormonaux beaucoup plus bas que les hommes. Il y a un deux poids deux mesures sur le sujet : quand c'est une femme c'est une maladie, quand c'est un homme on peut se moquer (suffit de voir les milliers de messages insultants envers les hommes chauves). Sinon le foulard c'est une solution mais c'est beaucoup mieux toléré dans les pays anglo-saxons qu'en france
Répondre